TV, Radio : Istanbul, Irak, islam

TV

Samedi 11 juillet à 20h40 sur Voyage : Istanbul : la terre, le ciel et l'eau. E. Sarner.

Lundi 13 juillet à 20h00 sur LCP : Irak, agonie d'une nation. P. Moreira.

RADIO

Dimanche 12 juillet à 18h10 sur France Culture : Religion et politique. Avec Makram Abbès, philosophe, auteur de Islam et politique à l'âge classique (PUF). Cultures d'islam, A. MEddeb.



Présentation de l'éditeur
La pensée politique de l'islam est habituellement abordée à partir des doctrines religieuses qui y sont nées ou des institutions ayant déterminé, de façon décisive, ses spécificités dans ce domaine. Ce livre renonce délibérément à cette perspective pour se consacrer à la pensée du pouvoir et du gouvernement qu'il étudie à travers trois traditions majeures : les textes des Miroirs des princes, ceux des juristes-théologiens, et ceux des philosophes. Un dernier chapitre consacré à Ibn Khaldûn permet de faire la synthèse de ces traditions et de montrer le seuil atteint par la pensée politique de l'islam à l'âge classique (VIIe-XVe siècle).

Ce travail montre comment, à partir du VIIIe siècle, se met en place une approche positive du politique qui permet de déceler les signes d'une pensée séculière présente même dans la tradition juridico-théologique qui se réclamait de la loi religieuse. Loin des considérations essentialistes ou apologétiques portant sur le politique en islam, ce livre invite à suivre les différentes élaborations théoriques en soulignant leur universalité, et en les comparant aux traditions occidentales, sans perdre de vue la perspective de les ancrer dans leurs contextes historiques. Par ailleurs, l'examen du lien entre le politique et le religieux qui est le fil conducteur de ce livre met en évidence les multiples facettes que recouvre le concept de « théologie politique », dont certains aspects continuent jusqu'à nos jours de conditionner les penseurs et les acteurs du politique dans le monde musulman.

Biographie de l'auteur
Ancien élève de l École Normale Supérieure de Fontenay Saint-Cloud, agrégé d'arabe, Makram Abbès est actuellement Maître de Conférences à l ENS-LSH où il est responsable de la préparation à l agrégation d arabe. Ses recherches portent sur la philosophie morale et politique de l'Islam classique, et notamment sur les thèmes de la guerre et du gouvernement. Il fait partie du pôle « philosophie politique » du laboratoire Triangle. Action, discours, pensée politique et économique (UMR 5206).

Lundi 13 et mardi 14 juillet à 6h00 sur France Culture : Milieux bibliques. La construction d'un ancêtre : la formation du cycle d'Abraham. Cours de Th. Römer, Collège de France. Eloge du Savoir.

Du lundi 13 au jeudi 16 : Lucien Jerphagnon, historien et philosophe, pour son livre Histoire de la pensée. (Tallandier). Les Nouveaux Chemins de la Connaissance, R. Enthoven.

- Lundi : Socrate.
- Mardi : Aristote.
- Mercredi : Plotin.
- Jeudi : Bergson.





Présentation de l'éditeur
La philosophie ? Le mot, déjà, inquiète, et la chose, pour autant qu'on en ait l'expérience, ne rassure pas. A considérer l'histoire des vingt-cinq siècles de philosophie qui sont derrière nous, la philosophie apparaît comme un foisonnement, un buissonnement touffu dont les rameaux s'emmêlent, poussant chacun vers un peu plus de lumière. Il ne s'agit pas d'une progression de la pensée, siècle après siècle, vers la Vérité absolue. Les philosophes ne s'entendent pas très bien entre eux... Mais leurs désaccords ne sont pas plus surprenants qu'ils ne sont nouveaux : ils tiennent en effet à l'essence même de la démarche philosophique. Un philosophe est quelqu'un qui veut comprendre tout ce qui, au départ, lui posait problème : le monde, la nature, l'homme, les dieux... Et chacun, partant de son expérience personnelle, arrive par un raisonnement d'une logique incontestable à une solution différente des autres. Parlant de ce constat, Lucien Jerphagnon s'attache, non pas à définir la philosophie, mais à nous guider à travers les différentes écoles de pensée. "Tout ce que je puis faire, juge-t-il, c'est d'exposer sous les yeux du lecteur les vingt premiers siècles d'une aventure à laquelle il lui revient, si le cœur lui en dit, de découvrir un sens ". Du temps d'Homère à celui de Jeanne d'Arc, tour à tour féroce et chaleureux, hilare et navré, il embrasse avec son habituelle érudition l'immense aventure de l'esprit : les origines de la philosophie, les premiers physiciens, Socrate ou la conscience dans la cité, Platon ou la politique sous l'angle de l'éternel, Aristote ou le Macédonien surdoué, les cyniques et les cyrénaïques, les épicuriens, les stoïciens, philosophes pour un monde nouveau, Plotin ou l'absolu entrevu, Augustin ou les cieux nouveaux, la scolastique ou le retour d'Aristote.

Biographie de l'auteur
Lucien Jerphagnon est professeur émérite des Universités, membre de l'Académie d'Athènes, lauréat de l'Académie française et de l'Académie des sciences morales et politiques. Spécialiste de la pensée grecque et romaine, correspondant de plusieurs revues scientifiques étrangères, il a publié une vingtaine d'ouvrages, dont l'Histoire de la Rome antique (Tallandier, 2002), Les Dieux ne sont jamais loins (Desclée de Brouwer, 2002), Saint Augustin, le pédagogue de Dieu ( Gallimard, 2002), Au bonheur des sages (Desclée de Brouwer, 2004), Les Divins Césars (Tallandier, 2004) et Julien, dit l'Apostat (Tallandier, 2008). Il a dirigé la traduction des œuvres de saint Augustin dans la Bibliothèque de la Pléiade (3 vol, 1998-2002).

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs