Stranbêj û Awaz : Miradê Kinê





Miradê Kinê est né en 1943 dans un petit village, Gêra Cahfer, près de Midyat et est mort à Siirt en 1984. on prête à sa famille des origines plus méridionales, à Shingal. Il apprit assez tôt le rebab à cordes frottés, dont jouait aussi son oncle Ûsiv. Se produisant dans les assemblées avec son oncle et jouant du répertoire traditionnel, il se fit assez rapidement connaître. Sa voix expressive, son rythme excellent, ses coups d'archet vigoureux, font regretter sa mort précoce, car il avait la maîtrise d'un vrai stranbêj.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs