Accéder au contenu principal

Coup de projo sur : Chants de Barzan, de Hewlêr, Silêmanî




Ces chansons furent enregistrées en 1953, à l'occasion de fouilles archéologiques dans la vallée de Shanidar. Elles sont chantées par les ouvriers des fouilles - des Kurdes de Barzan - ou bien par les policiers kurdes de Shanidar. Deux chansons viennent des Sheikhs du village de Bartas.

Les instruments : le djuzale, une flûte double de roseau d'environ 10 pouces de long, et un tambour de peau tendue et d'argile, le tapil, qui est joué tenu sous le coude, tant que le musicien est assis, ou bien, s'il se tient debout, suspendu à une corde autour du cou.

1. Une chanson tribale de Barzan : "taille de guêpe, coeur tendre, mince, elle est faite pour moi. O Allah ! Que les Mollahs et les autres diviseurs meurent ! Car ils oeuvrent pour m'empêcher de m'unir avec la belle fille qui est faite pour moi."

2. Danse et chant d'Arbil : "tes seins sont deux poires parfaites, tes seins sont le jardin de Merivan, ces deux poires à ta poitrine, je crains de les toucher, oh comme je voudrais être un bouton de ta robe, ainsi je pourrais contempler ta poitrine et tes seins."

3. Chant de Suleymanieh sur la beauté d'une fille, sa vêture et sa démarche.

4. Flûte et tambour.

5. Haïran : Un homme aime une femme mariée. Il a demandé au Mollah de faire des incantations pour lui, afin qu'elle lui accorde son coeur, mais ses efforts sont vains comme le vent, car elle a épousé un homme riche... Cependant, à la fin, il réussit à obtenir un rendez-vous de la belle à Desht-Dizai, (près d'Arbil).

6. Besta : "O mon oeil, mon coeur, je te veux pour moi seul, cela fait deux jours que je t'ai embrassé, je te ferai présent d'une robe neuve pour la fête. Mon coeur est toujours avec toi et j'espère que le tien est de même.

7. Danse de Barzan.

8. Les exploits d'un jeune Kurde nommé Rusho, fameux par sa vaillance au combat, dans les campements d'été comme ceux d'hiver.

9 et 10. Deux chants interprétés en duo par deux frères, des sheikhs, en zaza et en bahdinani. Le premier chant appelle une fille chérie à danser, l'autre est aussi un chant d'amour : "Chante encore un peu pour moi, ouvre-moi ton coeur juste pour quelques jours, je ne peux vivre sans toi, viens laisse-moi te prendre un baiser, ce n'est pas l'hiver mais le printemps, mais hélas ! je ne peux lui dire un mot, même pas un bonjour, car sa mère nous surveille jour et nuit."
Le livret complet du double CD est téléchargeable gratuitement au Smithsonian Global Sound et les chansons peuvent être achetées en ligne.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs

Le Kurdistan est une mixture unique de différents groupes ethniques et cultures : Kurdes musulmans, Kurdes yézidis, Turkmènes musulmans, Arméniens, Assyro-Chaldéens chrétiens de langue araméenne, et Juifs de langue araméenne. La cuisine traditionnelle chrétienne n'est pas substantiellement différente de celle des Kurdes. Ainsi, les animaux sont égorgés selon le rite islamique. Les chrétiens, cependant, mange de la viande de porc, soit importée soit venant de sangliers chassés dans les montagnes. De plus, les chrétiens réclament comme les sucreries traditionnelles kulîçe, servis à Noël et dans des occasions importantes, mais communes dans toute la région.
Muhammad n'a pas posé d'objection à ce que musulmans, juifs et chrétiens mangent ensemble. Il en résulte qu'un musulman pratiquant peut acheter sa nourriture dans une boutique tenue par un juif ou un chrétien. Si un nom divin autre que celui d'Allah a été prononcé pendant que l'animal a été abattu, les musulma…