Loi du Chapeau : Osman Baydemir acquitté


Finalement, et malgré la Loi du Chapeau, la cour a acquitté le maire de Diyarbakir, Osman Baydemir, le maire de Bağlar Yurdusev Ösökmenler en jugeant que les brochures en kurde qui avaient été mises à disposition des habitants n'avaient pas une teneur susceptible d'être assimilée à une propagande terroriste ou séparatiste.

En effet, bien que le ministre de l'Intérieur, Abdülkadir Aksu, et le Conseil d'Etat, si attachés à défendre la République contre tous les vendus à l'ennemi, aient souhaité ce procès dans lequel il était requis deux ans de prison contre les maires, la 2° Cour de première instance de Diyarbakir, n'a pas jugé que les écrits kurde et zazaki allaient faire s'effondrer les institutions, après avoir soigneusement examiné et analysé leur contenu (avec traducteurs assermentés, je suppose, on n'est jamais trop prudent) : Les municipalités informaient les habitants qu'une campagne de nettoyage allait commencer en juin 2007 et que tous étaient priés de déposer leurs ordures devant la porte le soir, pour le ramassage du matin. Cela a l'air anodin comme ça, mais essayez de le dire en kurde ou en zazayi et vous verrez si vous n'allez pas avoir la chair de poule...


'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.'
Albert Rosenfield.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs