les permutables

Alors que les parties changent, l'ensemble reste toujours identique. Pour chaque voleur qui quitte ce monde, une autre naît. Et chaque personne honnête qui s'éteint est remplacée par un autre. De cette manière, non seulement rien ne reste identique, mais rien ne change vraiment.
Pour chaque soufi qui meurt, un autre naît, quelque part.


"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs