kismet

Le destin ne signifie pas que ta vie a été strictement prédéterminée. En conséquence, tout laisser au sort et ne pas contribuer activement  à la musique de l'univers est un signe de profonde ignorance. Il existe une harmonie parfaite entre notre vie et l'ordre de Dieu.
Le destin n'est pas un livre qui a été écrit une fois pour toutes. 
C'est une histoire dont la fin n'a pas été décidée, qui peut prendre beaucoup de voies différentes.


"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs