êdî bes e et la boule à zéro contre la République

Encore un jugement cocasse pour la Turquie. Une avocate, sans doute proche du PKK ou tout au moins du DTP, certes, est accusée de "propagande pour organisation terroriste" pour avoir prononcé, le 8 mars (Journée de la femme), dans un discours : "êdî bes !" (ça suffit), qui est un des mots d'ordre du DTP depuis quelques temps et qui est interdit de ce fait.

Evidemment, la défense de l'inculpée consiste à faire valoir "innocemment" que "êdî bes " à lui seul ne peut contenir de message à caractère terroriste. Et comme pour la Loi du chapeau, c'est encore les Chinois que l'on met à contribution (ils vont se demander pourquoi le mandarin est si populaire en Turquie), lors des manifestations d'Izmir, ce 8 mars, les pancartes brandies contenaient le mot honni mais en anglais, en français, et en chinois.

Seulement voilà, malencontreusement, la foule n'a pas eu le temps de s'avaler tous les assimil disponibles et a scandé "êdî bes e" dans sa langue maternelle. Du coup, le procureur inculpe l'avocate pour avoir inspiré des slogans malveillants dans la bouche des honnêtes gens. Finalement, c'est la seule fois où l'on peut déplorer que le PKK se mette à lancer des mots d'ordre en kurde. Parce qu'imaginez que chaque jour, il s'amuse à en sortir un en turc, au bout de quelques années, ça appauvrirait sérieusement le vocabulaire légal touranien et pour finir, ils seraient obligés d'emprunter des tas de mots anticonstitutionnels, de ceux qui s'écrivent avec plein de q, de w et de x, par exemple...

Dans le même temps, nous apprenons que 250 prisonniers de Diyarbakir, (sans aucun doute proches du PKK, certes), ont choisi de se faire mettre la boule à zéro parce que leur Guru bien-aimé a révélé à ses avocats qu'on l'avait tondu de force. Si la calvitie devient un signe de ralliement du PKK, l'été va être chaud pour les chauves de Turquie...



'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.'
Albert Rosenfield.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs