Exposition prolongée jusqu'au 31 mai : La mémoire urbaine : Les habitants du quartier de Taajeel




Le samedi 26 avril à 16 h 00, l’Institut kurde de Paris vous invite au vernissage de l’exposition de photographies de
Nadia Ramchand Motwani

La mémoire urbaine

les habitants du quartier de Taajeel 

&

leurs maisons en brique


Au printemps 2013, Nadia Ramchand Motwani poursuit ses recherches de terrain dans la capitale du Kurdistan d’Irak. Elle y  interroge la mémoire des habitants des vieux quartiers d’Erbil, précieuse pour la transmission de ce patrimoine matériel et immatériel.

• 
Nadia Ramchand Motwani (Master 2 en Histoire de l’Art et Archéologie à la Sorbonne - Paris I ; Master 2 Pro Patrimoines, Mussées et Multimédia à Poitiers) travaille depuis 2011 sur l’architecture traditionnelle et les décorations des maisons en brique de terre cuite dans le quartier de Taajeel. Ses multiples séjours lui ont permis de suivre toute l’évolution et les bouleversements que connait la vieille ville, liés aux mutations politiques et économiques de la Région du Kurdistan. 

Institut kurde de Paris, 106 rue La Fayette, 75010, Mº Poissonnière, Gare de l'Est, Gare du Nord. Entrée libre.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs