Accéder au contenu principal

Concert : Issa Hassan, Naseer Shamma

Issa Hassan & Naseer Shamma se produiront à l'Institut du monde arabe le vendredi 10 juin 2011 à 20h30


Issa Hassan

"Issu de la tribu kurde des Omeri, comparable aux Tsiganes, et réputée pour la qualité de ses musiciens, Issa Hassan est né et a grandi au Liban. A 15 ans, il découvre à Paris où il prend conscience de sa vocation de musicien. Il choisit le bouzouk, un instrument ancien et rare, qui fait partie de la famille du luth à long manche. Sa sonorité montagnarde, cristalline et pétillante est, selon lui, la plus fidèle à la musicalité de son pays. Le jeu d’Issa sait métisser de jazz et de flamenco sa musique en mêlant de façon atypique et sans précédent son bouzouk au piano, à la guitare flamenca.
Ce sera le cas, lors de cette soirée, où le magnifique guitariste barcelonais, Manuel Delgado, adepte, lui aussi, des mélanges les plus généreux, lui donnera la réplique."

Naseer Shamma

"Un luth et un homme, Naseer Shamma, et nous voilà plongés dans un voyage musical. Des images s’affichent, des souvenirs affleurent, et l’imaginaire nous transporte dans un périple aux mille et une destinations. C’est ce que Naseer, grâce à sa dextérité et à son aisance exceptionnelles, arrive à recréer à l’aide de son fidèle compagnon, le oud (« bâton » ou « bois » en arabe). Doté d’une extraordinaire technique dans la précision de son doigté, alimenté par une grande liberté artistique, Naseer introduit sa touche personnelle dans le jeu traditionnel du maqâm.
Naseer réveille en nous une multitude de sensations par la seule grâce de son oud. Il ne se contente pas de reproduire les grands morceaux du répertoire classique arabe, il innove. Ses recherches et sa curiosité ont ainsi abouti à des découvertes dans le domaine musical, notamment en développant une technique de jeu du luth à une main (pour les personnes handicapées), mais aussi en concevant un luth à huit cordes, une idée qui avait germé un millénaire plus tôt dans l’esprit du théoricien de la musique al-Farâbî."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Concert de soutien à l'Institut kurde