Une nouvelle qui fait bien plaisir

Après tant d'années, son combat pour la résurrection de l'église d'Adiyaman est remporté avec un succès des plus éclatants, puisque la ville peut enfin se glorifier d'avoir son évêque, "le premier consacré en Turquie depuis la fin de l'Empire ottoman." Et le choix du prêtre n'est pas des plus mauvais : je me souviens de lui quand nous l'avons vu avec Roxane, qui a fait de lui un très beau portrait, comme d'un homme très doux, gentil, souriant, actif, et parlant très bien le kurde, très amusé d'ailleurs de n'avoir que cette langue commune pour échanger avec une Française ! Il était déjà bien affairé à faire revivre son église, avec le soutien de beaucoup de chrétiens de la diaspora, notamment d'Allemagne. Donc, félicitation à l'Abuna !

Commentaires

  1. Près de 4.000 personnes à la cérémonie pour l'évêque Gregorios. Quand on compare à son isolement il y a 4 ans, ça fait vraiment très plaisir !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs