Cette semaine, coup de projo sur : Haj Qorban Soleymanî



Les plus grands musiciens kurdes sont en Iran et la plus belle musique kurde s'entend peut-être au nord du Khorassan, par exemple à Quchan, dont la majeure partie des habitants sont kurdes, descendant des Zarafanlu installés au 17ème siècle par Shah Abbas pour garder ses frontières. Depuis, environ 2 millions de Kurdes au Khorassan, vivent notamment dans ce qu'on appelle "l'enclave kurde du Khorassan" où ils parlent un kurmancî très pur, aux intonations chantantes et magnifiques. Les Kurdes n'y vivent cependant pas seuls, mais cohabitent avec des Turkmènes et le mélange de musique persane, turque et kurde est des plus réussi.
Haj Qorban Suleyman est un bakhshi. A l'origine, il semble que cette profession ait été plus celle de chaman musiciens, venu avec les Mongols. Aujourd'hui cela désigne un narrateur (en kurde dengbêj) qui chante les destân (épopées) ou des pièces religieuse, voire mystiques, en s'accompagnant d'un dotar. La langue de ce répertoire est triple, persane, turque et kurde.
Haj Gorban n'est pas kurde mais turkmène. Il est né en 1920 à Aliabad, près de Quchan (ou Ghochan) où il a passé toute sa vie, vivant en vrai bakhshi, à la fois musicien et paysan. Il est considéré comme un des derniers dans "bardes" du Khorassan. Ayant été enseigné par son père, il a appris son art à ses fils.
On a bien failli perdre ce musicien exceptionnel par la faute d'un cheikh bigot et obtus, vrai caricature de ces "zahid" moqués par Hafez. En effet, un pieux imbécile affirma un jour au haji (qui par ailleurs revenait tout juste de La Mecque) que la pratique de son instrument ne pourrait que le mener à l'enfer. Le Bakhshi effrayé ne toucha plus à son dotar pendant vingt ans. Heureusement un ckeih un peu plus intelligent le rassura sur cette grave question en lui assurant plus tard que sa musique était au contraire un don du ciel. Haj Qorban reprit alors son dotar. A l'écouter aujourd'hui il ne semble pas avoir trop pâti de ces vingt ans d'abstinence...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs