La mélancolie dans la philosophie arabe


Vendredi 4 novembre à 15 h 00 : La mélancolie dans la philosophie arabe. Avec Pauline Koetschet, auteur de Philosophie arabe, IXe-XVIe siècle (éd. Points). Cultures d'islam, A. Meddeb.







Présentation de l'éditeur
Contrairement à ce que l’on croit généralement, la philosophie arabe n’est pas une entité isolée, inassimilable à l’histoire de la philosophie occidentale, pas plus qu’une simple traduction en arabe de la philosophie de langue grecque. Elle se révèle être un moment essentiel de l’histoire de la philosophie qui a durablement marqué toute la pensée occidentale qui lui a succédé et continue d’exercer son influence dans le monde arabe et la pensée contemporaine. Réunissant les grands textes de la philosophie arabe, qui contribuèrent à fonder la pensée occidentale, ainsi que d’autres tout aussi majeurs mais moins connus, cette anthologie montre que le monde arabo-musulman médiéval s’était déjà emparé des grandes problématiques rationnelles qui allaient fleurir en Occident : élaboration d’une philosophie politique indépendante de la doctrine religieuse, recherches en logique, distinction de la philosophie et de la théologie…Un point de vue indispensable pour comprendre une pensée trop souvent travestie. 
Poche Editeur : Points (3 mars 2011) Collection : Points Essais Langue : Français ISBN-10: 2757809377 ISBN-13: 978-2757809372

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs