Coup de projo sur : Ali Ekber Cicek


Ali Ekber Çiçek, né en 1935 à Erzincan, mort en avril 2006. Un des plus fameux chanteur alévi, interprétant des poèmes de Pîr Sultan Abdal; Kul Hüseyn, Kul Veli, ou des chants traditionnels de sa région. A la différence des effusions passionnées deShahram Nazeri, sa mélancolie austère rappelle que le Dersim et ses alentours n'est pas un pays très gai ni très exubérant, pas plus que leur cem (il est vrai que celui auquel j'avais assisté à Dersim même était celui du 10 de Moharram commémorant la mort de Hussein, donc pas de quoi batifoler durant le sema).

Il interprète là des poèmes bektashis, Kizil bach et Alévis, en turc bien sûr, puisque depuis Shah Ismaïl "Hatay" la langue religieuse des Alévis est le turc, comme celle des Ahlé-Haqq est le guranî et celel des Yézidis le kirmancî.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs