Xenopsylla cheopis



Le point commun (hormis les montagnes) entre les Rocheuses, les Andes, le Kurdistan ? Xenopsylla cheopis.

"La peste est une maladie infectieuse très contagieuse provoquée par le bacille Yersinia pestis (du nom de Yersin qui le découvrit en 1894). Le bacille affecte la puce Xenopsylla cheopis qui a "élu domicile" sur les rongeurs de la région du Balkach : grande marmotte, taupe, rat noir. Cette région sibérienne fonctionne comme un "réservoir à virus", plus ou moins actif selon les conditions de température et d'humidité des terriers des rongeurs (de tels réservoirs existent encore de nos jours dans les Rocheuses, les Andes, le Kurdistan, le Sud-Est asiatique). Xenopsylla cheopis peut passer du rat noir au rat des champs dans des régions habitées. Le rat n'est pas un vecteur aventureux ; mais qu'il s'attaque à une cargaison de blé et le voilà transporté, lui et ses puces, loin du terrier natal. Une simple piqûre de Xenopsylla suffit à contaminer l'homme."
Alain Demurger, Temps de crises, temps d'espoirs, XIV°-XV° siècle, I, 1, p. 15 : "La peste noire", Nouvelle Histoire de la France médiévale, 5.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs