Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2014

Eau argentée

Sortie aujourd'hui du film documentaire  de Wiam Simav Bedirxan et Ossama Mohammad, Eau argentée (interdit aux moins de 16 ans). "En Syrie, les Youtubeurs filment et meurent tous les jours. Tandis que d’autres tuent et filment. A Paris, je ne peux que filmer le ciel et monter ces images youtube, guidé par cet amour indéfectible de la Syrie. De cette tension entre ma distance, mon pays et la révolution est née une rencontre. Une jeune cinéaste Kurde de Homs m’a « tchaté » : « Si ta caméra était ici à Homs que filmerais-tu ? » Le film est l’histoire de ce partage."
Pour en savoir plus, lire aussi l'entretien de Simav Bedirxan avec Télérama .

Pétrole et budget : accords provisoires entre Bagdad et Erbil

Loin de la ralentir, les difficultés de la guerre et l’instabilité générale de la région ont poussé les Kurdes à aller plus avant sur la voie de l’indépendance économique et la vente de pétrole en provenance du Gouvernement kurde n’a cessé de progresser. Le 7 novembre, Ashti Harwami, le ministre en charge des Ressources naturelles annonçaient que les exportations atteignaient presque les 300 000 barils exportés par jour vers le port de Ceyhan, en Turquie (plus exactement 280 000 barils fin octobre, de source officielle turque) et que début 2015, le gouvernement d’Erbil espérait franchir le cap des 500 000 barils, trois nouveaux champs pétrolifères devant être exploitables d’ici cette date.
Ashti Hawrami a assuré qu’ils n’avaient « aucun problème pour vendre ce pétrole », qu’il y avait même plus de demande que ce qu’ils pouvaient fournir. Entre 25 et 26 cargos avaient déjà quitté Ceyhan, et en novembre, le montant des ventes de pétrole s’élevait à 20 millions de barils. En janvier proch…

Le Kurdistan irakien : De la tribu à la démocratie

Paru le 20 novembre 2014, d'Ali Dolamari, aux éditions Glyphe.



"Le Kurdistan irakien, région fédérale de l’Irak, est issu d’une organisation tribale qui a évolué vers la démocratie. L’auteur, s’appuyant sur une analyse historique et sur de nombreux entretiens, étudie l’impact de cette évolution sur la situation géopolitique du Kurdistan irakien. Il examine les transformations qui ont mené à une gouvernance régionale en 1992 et à un fort lien entre social et politique, société et État, tribu et gouvernement, tribu et partis politiques et enfin gouvernement et partis politiques. Ainsi, Ali Dolamari fait le portrait de l’identité kurde. Il en rappelle le fait religieux et tribal et expose la genèse du mouvement national kurde. L’émergence d’un Gouvernement Régional du Kurdistan (GRK, en anglais KRG) a offert de nouvelles perspectives géopolitiques au Kurdistan irakien après la chute de Saddam Hussein en 2003. La région connaît un fort développement économique, social et politi…

Association des Yézidis de France : soirée caritative

Iranien

Sortie aujourd'hui du documentaire de Mehran Tamadon.


Iranien athée, le réalisateur Mehran Tamadon a réussi à convaincre quatre mollahs, partisans de la République Islamique d’Iran, de venir habiter et discuter avec lui pendant deux jours. Dans ce huis clos, les débats se mêlent à la vie quotidienne pour faire émerger sans cesse cette question : comment vivre ensemble lorsque l’appréhension du monde des uns et des autres est si opposée ?
"J’ai monté le récit de ces deux jours de vie en m’efforçant de voir des personnages qui tissent une relation et qui cherchent à vivre ensemble", confirme-t-il, "Je me suis efforcé de garder cette distance avec moi-même, de me voir comme un personnage comme les quatre autres et oser montrer mes fragilités". Et cette distance donne une place toute nouvelle au spectateur. "J’ai favorisé l’échange et la relation, en mettant en valeur les moments de tension, de joie, de rires, de proximité, d’éloignement, ceux où je perds pied,…

Pour les réfugiés kurdes de Sinjar : faites un don à l'Association des Yézidis de France