Accéder au contenu principal

Soutenez L’École internationale de Duhok, Prix de la Paix d’Aachen 2013

Le comité du Prix de la Paix d'Aachen – Aix la Chapelle appelle à soutenir financièrement l'École internationale de Duhok, lauréate 2013 :



Soutenez L’École internationale de Duhok, 

Prix de la Paix d’Aachen 2013 


Aidez les familles de réfugiés au Kurdistan  : 



Les milices terroristes de l’État islamique se déchaînent avec une violence inimaginable. Des gens sont décapités ou enterrés vivants, et à ce jour, mille femmes et jeunes filles ont été enlevées, mariées de force, vendues en esclaves ou données en butin aux terroristes. 
150 000 chrétiens, yézidis et d’autres minorités ont, dans la panique, fui vers la Région autonome kurde, beaucoup à pied. Des milliers de yézidis sont encore pris au piège dans la montagne de Shingal par les terroristes, et risquent de mourir de faim et de soif, sous des températures allant jusqu’à 50ºc.


  





L’évêque Rabban Al-Qas, fondateur de l’École international de Duhok, au Kurdistan d’Irak, qui a reçu l’année dernière le prix Aachen de la Paix, a organisé la prise en charge de plus de 3000 familles déplacées (environ 15. 000 personnes) à Duhok, qui sont démunies de tout : abris, nourriture, vêtements, médicaments, couvertures, matelas, accessoires d’hygiène tels que savons et shampoing – car dans leur fuite, elles n’ont pu quasiment rien emporter avec elles, hormis les vêtements qu’elles avaient sur le dos.

Pire encore, certaines familles ont perdu tout contact avec des proches, sans savoir s’’ils ont pu s’échapper, s’ils ont été massacrés ou s’ils sont morts ou en train de mourir dans des monts arides.

En quelques jours, Mgr Rabban a réussi à mobiliser des aides bénévoles, jusque dans les plus petits villages ; des étudiants et étudiantes de l’école lauréate se sont portés aussi volontaires auprès des réfugiés. 

Malheureusement les besoins sont grands et le défi est énorme pour la Région du Kurdistan. Des centaines de milliers de civils ont tout perdu leurs maisons et leurs biens ont été pillés, leurs champs brûlés et leur bétail volé.


Il ont besoin de toute urgence d’un soutien financier extérieur. Vous pouvez aider à alléger une souffrance indescriptible. 





Nous ferons parvenir l’intégralité de votre don, que vous pouvez adresser à :  


Aachener Friedenspreis e.V.

Aachener Bank eG 

BLZ 390 601 80 

Konto-Nr. 128 428 011

IBAN: DE67390601800128428011 
BIC: GENODED1AAC
Mots-clefs: Flüchtlingshilfe Irak (aide aux réfugiés en Irak)




Helfen Sie Flüchtlingsfamilien im Irak. 

IS Terrormilizen wüten im Irak mit unbeschreiblicher Gewalt: Menschen werden enthauptet oder bei lebendigen Leib begraben, bislang 1.000 Frauen und Mädchen entführt, zwangsverheiratet, als Sklavinnen verkauft oder als Prämien unter den Terroristen verteilt. 

150.000 Christ*innen, Jesid*innen und Angehörige anderer Minderheiten fliehen in Panik ins kurdische Autonomiegebiet, viele zu Fuß. Tausende Jesid*innen sind immer noch auf dem Berg Shingal von Terroristen eingekesselt und drohen zu verdursten und zu verhungern. 

Bischof Rabban Al Qas, Gründer der Internationalen Schule in Dohuk im kurdischen Teil des Irak, die im vergangenen Jahr den Aachener Friedenspreis erhielt, organisiert die Versorgung von derzeit über 3000 Flüchtlingsfamilien (ca. 15.000 Menschen) in Dohuk, denen es an allem fehlt: Unterkunft, Nahrung, Kleidung und Medikamente - denn nahezu nichts konnten sie auf der Flucht mitnehmen. 

In wenigen Tagen hat es Bischof Rabban geschafft, freiwillige Helfer selbst in den kleinsten Dörfern zu aktivieren; auch Schülerinnen und Schüler unserer Preisträgerschule helfen als Freiwillige bei der Versorgung der Flüchtlinge mit.  

Doch die Not ist groß, die Herausforderung für die Region ist enorm. 

Sie sind dringend auf finanzielle Unterstützung von außen angewiesen. 

Bitte helfen Sie mit, das unbeschreibliche Leid zu mindern. Wir leiten Ihre Spende ungekürzt weiter: 

Bankverbindung Aachener Friedenspreis eV::

Aachener Bank eG

BLZ 390 601 80

Konto-Nr. 128 428 011

IBAN: DE 67390601800128428011

BIC: GENODED1AAC 

Stichwort: Flüchtlingshilfe Irak

Please Support the International School of Duhok,
Winner of the 2013 Aachen Peace Prize:

Every hour the situation in Iraq is worsening. As you read this people are dying.

The terrorist militia of the Islamic State runs amok with unspeakable violence. People are being beheaded or buried alive, and to this day, more than a thousand women and girls have been abducted, forcibly married, sold as slaves or given as booty to terrorists.

More than 150,000 Christians, Yezidis and other minorities, fled in panic to the Kurdish Region, most on foot.

Many thousands of Yezidis are still trapped in the mountain of Shingal by the Islamic State terrorists, and are dying of hunger and thirst in temperatures as high as 50c.

Please help the winner of the Aachan Peace Prize to help others.

Bishop Rabban Al Qas, founder of the International School of Duhok, in Kurdistan Region of Iraq, which last year received the Aachen Peace Prize, is organizing the supply of essentials to more than 3,000 displaced families (approximately 15,000 people) in Duhok, who deprived of everything now urgently require: shelter, medicine, food, water, clothing, blankets, mattresses, hygiene items such as soap and shampoo - in their flight they could take practically nothing with them, often escaping with only the clothes they were wearing.

Worst of all - they have lost contact with family members and friends, not knowing if they managed to escape, if they are alive, or if they have been slaughtered or died on the arid mountainside.

Within days, Mgr Rabban has mobilized volunteer helpers, even in the smallest villages; volunteer students from the prize winning International School also joined in to help the refugees. But sadly, their need is far too great and the challenge is huge for the Kurdistan Region.

Many hundreds of thousands of innocent people have lost everything, their homes and belongings have all been destroyed, their wheat fields have been burnt and livestock stolen.

Urgent external financial support is needed. Your help can alleviate untold sufferings and help to save lives.

Please send your donations to: 

Aachener Bank eG 

BLZ 390 601 80 

Konto-Nr. 128 428 011

IBAN: DE67390601800128428011 

BIC: GENODED1AAC
Mots-clefs: Flüchtlingshilfe Irak (Aid to refugees in Iraq) 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs

Le Kurdistan est une mixture unique de différents groupes ethniques et cultures : Kurdes musulmans, Kurdes yézidis, Turkmènes musulmans, Arméniens, Assyro-Chaldéens chrétiens de langue araméenne, et Juifs de langue araméenne. La cuisine traditionnelle chrétienne n'est pas substantiellement différente de celle des Kurdes. Ainsi, les animaux sont égorgés selon le rite islamique. Les chrétiens, cependant, mange de la viande de porc, soit importée soit venant de sangliers chassés dans les montagnes. De plus, les chrétiens réclament comme les sucreries traditionnelles kulîçe, servis à Noël et dans des occasions importantes, mais communes dans toute la région.
Muhammad n'a pas posé d'objection à ce que musulmans, juifs et chrétiens mangent ensemble. Il en résulte qu'un musulman pratiquant peut acheter sa nourriture dans une boutique tenue par un juif ou un chrétien. Si un nom divin autre que celui d'Allah a été prononcé pendant que l'animal a été abattu, les musulma…