Accéder au contenu principal

Les Plumes : Introduction – Les personnages


"PERSONNAGES CHOISIS POUR L'IMBROGLIO DES DESTINS

LE KURDISTAN, pays dont Hamdi Azad connaît les frontières
MEM AZAD, fils de Hamdi Azad et jeune homme en quête de vérité.
HAMDI AZAD, marchand de tissus.
LE MOLLAH SELIM Al-BEDLISI, artisan d'une insurrection avortée.
LE CONSUL DE RUSSIE ET SON ÉPOUSE, hôtes attentionnés du mollah Selim.
CHEIKH MOHAMMAD SAÏD AL-NAQSHBANDI, leader de la première révolte kurde.
LE GRAND HOMME, personnage n'apparaissant à aucun endroit de ce récit.
QUATRE HOMMES, intermédiaires entre Mem et le grand homme.
UN HOMME AUX MAINS AILÉES, voisin de Mem.
HUSSEIN MUKRIYANI, fondateur de la première imprimerie kurde.
TROIS ROSIERS, simples arbustes.
UN POIVRIER RABOUGRI, plante suppliciée.
DEUX OISEAUX HUPPÉS, oiseaux des champs apparaissant de manière récurrente.
UNE TOMBE INACHEVÉE, sépulture au milieu d'un terrain vague non loin de la rue.
AHMED KHALIM, chasseur n'ayant jamais traqué une gazelle.
DINO, jumeau de Mem.
AHMED KHANI, poète kurde classique, auteur de la tragédie Mem û Zîn.
HEVÎN (18 ans), WELÂT (16 ans), AÏSHANA (14 ans), RAHIMA (12 ans), ROHÂT (9 ans), HELÎN (5 ans), filles de Hamdi Azad.
KASPO, mère de Mem et épouse de Hamzi Azad.
QAZI MUHAMMAD, président de la première république kurde.
MAHABAD, ville ayant donné son nom à la première république kurde, en 1946.
ISMAÏL SIMKO AGHA, héros d'une geste sinistre et rébarbative.
LA FILLE AUX RANGERS, jeune femme dont le nom n'est plus usité.
SHIRO BABAN, infortuné propriétaire d'une moissonneuse.
QADIR HAMMO, détenteur d'une photographie de Simko Agha, toujours dans sa poche.
JOMARD, neveu de Kaspo.
JABBOUR MORQOS, voisin assyrien de Hamdi et de sa petite famille.
BAHRAM GOUR, prince légendaire.
UN POSTE DE RADIO FLAMBANT NEUF, appareil doté de nombreuses ondes de fréquences.
DEUX EUCALYPTUS, arbres que rien ne distingue des autres représentants de leurs espèces.
DU TISSU ; DE GRANDS LITS EN BOIS ; UN CHEVAL (un seul) ; DES MOISSONNEUSES ; DES CHACALS ; UN FLEUVE ; UN HÔPITAL ; DES CHAMPS ; UN CIEL ; DU VENT ; DES DESTINÉES ; DE LA PLUIE ; DES PALABRES."


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Concert de soutien à l'Institut kurde