Articles

Affichage des articles du août, 2013

Quelles écritures pour quelles lectures ?

Image
"Nous avons vu à quel point une étude ethnopoétique du théâtre modifie en profondeur les rapports à partir desquels on le conçoit généralement par la place qu'elle accorde à l'oralité. Mais que faire avec les autres textes anciens, grecs et latins, qui ne sont pas des transcriptions de performances orales ? Faut-il les assimiler à de la littérature moderne et les abandonner à la critique littéraire ? Faire une étude ethnopoétique d'énoncés écrits destinés à une oralisation dans le cadre d'un rituel social – le théâtre, l'éloquence ou la poésie de banquet – est relativement facile. C'est moins évident quand il s'agit d'énoncés écrits qui ne sont pas en rapport pragmatique avec une organisation – lecture ou récitation – ritualisée. L'écriture "littéraire" échapperait-elle à l'analyse ethnologique en tant que pratique culturelle ? La littérature serait-elle trop moderne, même quand il s'agit de Rome et de la Grèce, pour concerner…

De la mystique de l'amour en islam

Dimanche 18 août à 7 h 05 : Avec Salah Stétié. Les Racines du Ciel, Frédéric Lenoir (rediffusion).

Il était une fois en Anatolie

Image
Mercredi 14 août à 22 h 35 sur Ciné+ Club : Il était une fois en anatolie, de Nuri Bilge Ceylan (Turquie, 2011) ;


Au cœur des steppes d’Anatolie, un meurtrier tente de guider une équipe de policiers vers l’endroit où il a enterré le corps de sa victime. Au cours de ce périple, une série d’indices sur ce qui s’est vraiment passé fait progressivement surface.


"C'est comme cela que je considère l'existence humaine."
Nuri Bilge Ceylan


Ali Doosti

Du premier nettoyage ethnique des chrétiens d'Orient

Image
Paradoxe que l'arrivée de la Première Croisade en 1099 a vidé la Syrie de ses chrétiens (et de ses juifs), ce que n'avait pas du tout fait la conquête musulmane au VIIe siècle :
"Jérusalem qui doit se bâtir sur des ruines peine en revanche d'abord à se repeupler : "la sainte terre de Jérusalem demeurait toujours sans population." Quatre quartiers principaux organisaient la ville de la fin du XIe siècle : au nord-est, le quartier juif dont les habitants sont massacrés lors de l'assaut chrétien, les rares survivants étant vendus comme esclaves. ; au sud-est , le quartier musulman, lui aussi vidé de sa population ; au nord-ouest, le quartier du patriarche avec en son centre le Saint-Sépulcre ; au sud-ouest, les rues des chrétiens orientaux qui avaient été persécutés, chassés, tués à mesure que progressait l'armée des croisés : "leur nombre se trouvait presque réduit à rien depuis l'époque de l'entrée des Latins en Syrie." Entre les mur…

Un charmant détail de la fabrication des tapis turcs

– Un charmant détail de la fabrication des tapis turcs. Il n'est pas rare, quand on les examine de tout près, de découvrir au milieu des laines éclatantes une petite mèche de cheveux. C'est la mèche des cheveux que se coupe la femme turque, en son travail à la maison, le jour tombant, pour à défaut d'autre marque, arrêter et se remémorer la tâche de sa journée. Edmond de Goncourt : Journal des Goncourt, Deuxième série, deuxième volume, Mémoires de la vie littéraire.

The Hunter

Image
Mercredu 7 août à 22 h 15 sur ARTE : The Hunter (Shekarchi), de Rafi Pitts, Iran, 2010.
"Téhéran 2009, Ali récemment libéré de prison est veilleur de nuit dans une usine. Il vit à contretemps de sa femme et sa fille. Lorsqu’elles disparaissent dans les émeutes qui secouent la ville, Ali devient le chasseur, poursuivant froidement de sa haine un ennemi insaisissable, caché au cœur des villes aussi bien qu'en lui même."

Latins des villes, Kurdes des campagnes

Image
On sait qu'une interprétation longtemps domina, en lien direct avec de telles considérations démographiques. Même renforcées par l'apport d'immigrants, les Latins se seraient fixés majoritairement dans les villes, créant avec le temps une société originale. En somme, aux Latin, les villes et les châteaux contrôlant les vastes et dangereux districts intérieurs, aux autres, chrétiens orientaux, mais surtout Turcs, Kurdes, Arabes, les formes du peuplement rural. Or, une telle vision est largement dépendante des descriptions à fort contenu idéologique que les chroniqueurs diffusèrent. Les sources narratives ont fabriqué et imposé une image dont la prégnance s'est longtemps exercé sur les historiens, prisonniers peut-être des mêmes enjeux idéologiques, et sensibles de ce fait à cette peinture de guerriers et de pionniers courageux, combattant pour leur foi, mais cerné par mille périls dans les quelques enclaves qui étaient les leurs. Lorsque Guillaume de Tyr remémore par e…

The Not Lindsay Kurdish Rug

Image
"Someone had been in here. The sign was so subtle that at first he couldn't isolated it. He closed his eyes, then opened them and let them swing casually about his combination living-room/kitchenette, trying to take in everything. The books he'd been planning to leave behind hadn't been moved around on the shelves; the chairs were where they had been,one under the lamp and the other by the room's only window, with its scenic view of the alley outside; the coffee cup and the toast plate were still in the dish drainer beside the tiny sink. Then it cliked home, as such thing usually did if you didn't push too hard. It was the rug. What he thought of as his Not Lindsay rug.  About five feet long and two wide, Not Lindsay was a repeating diamond pattern in blue, red, white, and brown. He had bought it in Baghdad, but had been assured by an Iraqi policeman he trusted it was of Kurdish manufacture. "Very old, very beautiful," the policeman has said. His na…

Uzak

Image
Lundi 5 août à 22 h 45 sur Ciné+ Club : Uzak de Nuri BilgeCeylan.


Synopsis : Un photographe est persuadé que l'écart entre sa vie et ses idéaux est en train de grandir. Il se retrouve obligé d'accueillir une jeune personne de sa famille, qui a quitté son village pour trouver du travail sur un bateau, dans le but de partir à l'étranger.

De l'autre côté

Image
Lundi 5 août à 20 h 45 sur Ciné+ Club, film de Fatih Akin (Auf der anderen Seite, All./Tur., 2009) :  Malgré les réticences de son fils Nejat, Ali, veuf, décide de vivre avec Yeter, une prostituée d'origine turque comme lui. Mais Nejat, jeune prof d'allemand, se prend d'affection pour Yeter lorsqu'il comprend qu'elle envoie son argent à sa fille en Turquie, pour lui payer des études. La mort accidentelle de Yeter éloigne durablement le père de son fils. Nejat se rend à Istanbul dans l'espoir de retrouver la trace d'Ayten, la fille de Yeter. A Hambourg, Ayten sympathise avec Lotte, une étudiante allemande aussitôt séduite par le charme et l'engagement politique de la jeune Turque. Lotte propose même à Ayten de l'héberger chez elle, malgré les réticences de sa mère, Susanne. Arrêtée et placée en détention, Ayten est finalement reconduite à la frontière puis incarcérée en Turquie. Sur un coup de tête, Lotte décide de tout abandonner et de se rendre e…

Esprit d'Arménie

Lundi 4 août à 12 h 35 sur France Musique : Esprit d'Arménie, mélodies, plaintes et danses, chants patriotiques et d'amour ; Festival musique et histoire de Fontfroide, du 16 juillet 2013. Avec Georgi Minasyan, Haïg Sarikouyoumdjian : hautbois ; Gaguik Mouradian : vièle ; Armen Badalyan : percussions ;  Hespèrion XXI, dir. et viole de gambe : Jordi Savall.