Un "discours de vérité de l'État sur les Kurdes"


À lire sur le blog d'Étienne Copeaux : Esquisse nº 33 – Un "discours de vérité" de l'État sur les Kurdes :
A la fin du mois d'avril 1998, l'état-major de l'armée turque avait organisé dans les locaux de la banque Ziraat, rue Istiklal à Istanbul, une exposition sur « Les forces armées turques dans leur combat contre le terrorisme », qui visait à dénoncer les violences de l' « organisation terroriste ». On remettait aux visiteurs un document sur papier glacé, intitulé « Comment l'organisation terroriste trompe notre peuple ». Il ne comporte pas de mention d'éditeur ni même d'imprimeur ; mais, distribué dans le cadre d'une exposition organisée par l'armée, dont les « guides » étaient des officiers, son origine ne fait pas de doute. Quatre pages de textes, trois de photos, une carte : le tout peut être considéré comme un discours de l'armée, un de ces « discours de vérité » dont parle Foucault dans le cours au Collège de France du 14 janvier 1976 : « Il n'y a pas d'exercice du pouvoir sans une certaine économie des discours de vérité ».

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs