Les relations Turquie – Iran. De l'ère des empires aux "printemps arabes"

Avec l’enlisement de la crise syrienne et les suites du retrait américain d’Irak, l’année 2012 a révélé une rivalité renouvelée entre deux acteurs majeurs de la scène moyen-orientale, l’Iran et la Turquie. Aux marges d’un monde arabe auxquels ils sont liés sans y appartenir, ces deux puissances sont les héritières des grands empires qui se sont partagés la région pendant des siècles, l’Empire ottoman et l’Empire perse. L’Iran et la Turquie sont à ce titre les Etats qui entretiennent les liens diplomatiques et les rivalités les plus anciennes, les plus ancrées dans le temps. Pour mieux comprendre ce qui les oppose aujourd’hui, Les Clés du Moyen-Orient revient dans une série de trois articles sur l’histoire des relations entre ces deux Etats aux projets divergents…

À lire sur Les Clefs du Moyen-Orient : Partie 1 : De l'ère impériale à la diffusion de la modernité, Allan Kaval.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs