Le GRK part en guerre contre les séries coréennes


Le ministre de la Culture du Gouvernement régional du Kurdistan a décidé de réglementer les programmes TV qui passent aux heures de grande écoute, et a l'intention de faire adopter ces nouvelles mesures par le Conseil des ministres : Les programmes et les films violents ne pourront plus passer avant 22 heures, sous peine d'amendes qui pourraient s'élever à quelques millions de dinars irakiens, ou bien de fermetures temporaires des chaînes, les contrevenantes devant, par exemple, cesser pendant 24 heures leur activité avec, pour seule mire, un logo indiquant leur "punition". Sont visées, selon le journal Aswat Al-Iraq, qui relaie la nouvelle, les séries coréennes à l'usage des jeunes, qui contiennent de nombreuses scènes sanglantes.

Il n'y a pas, pour le moment, de précisions sur la façon dont une diffusion sera jugée trop violente ou non, si une commission de l'audio-visuel devra statuer sur des critères précis ou si le tout sera laissé à l'appréciation des télévisions.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs