Nezih Uzel




Nezih Uzel est né en 1939 à Mudanya (Bursa) et vient tout juste de mourir, le 2 mai dernier. Voici sa biographie telle qu'elle figure dans le livret de l'album qu'il avait enregistré avec Kudsi Erguner pour le label Musique du monde :
"C’est à la Tekke des Ouzbeks devenue à partir de 1925 (date de l’interdiction du soufisme en Turquie) le seul lieu de rencontre de toutes les confréries à Istanbul, qu’il découvre à l’âge de 18 ans l’art du chant des ilâhî. C’est dans ce cadre qu’il se formera auprès des grands maîtres de l’époque, le joueur de  ney Ulvi Erguner, le chanteur Cevdet Soydanses et surtout Dervis¸ Muammer, chanteur d’ilâhî et joueur de bendir. Par la suite, il prend une part active dans les cérémonies mevlevi, notamment lors des festivals annuels de Konya. Engagé en 1960 par Ulvi Erguner, alors directeur de la musique à la Maison de la Radio d’lstanbul, il y introduit le jeu du bondir. En participant à la fois comme chanteur, musicien et organisateur, à maintes tournées internationales ainsi qu’à l’édition de plusieurs disques et cassettes, il a largement contribué à une meilleure connaissance de la musique soufie turque à l’étranger. Nezih Uzel est également écrivain et journaliste."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs