Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2012

Palme d'Or pour Bê Deng

Le réalisateur kurde L. Rêzan Yezilbaş a obtenu la Palme d'or du court-métrage à Cannes pour son film Sessiz - Bê Deng (Silencieux).








Né en 1977, L. Rêzan Yezilbaş  obtient son diplo de cinéma en 2008 à l’université de Marmara. Son court-métrage “Hüküm” (Jugement) a été le premier film de sa “Trilogie Féminine”, et a participé à plusieurs festivals internationaux. Sessiz-Bê Deng est le second volet de cette trilogie, tourné en 2011, alors que le scénario du troisième volet est déjà écrit. 

Synopsis :


Synopsis. "1984, Diyarbakir. Zeynep, mère de trois enfants, veut visiter son mari en prison. Elle ne parle que kurde, sa langue maternelle, mais en prison, celle-ci est strictement interdite. Sans l’usage du turc, elle se trouve dans l’impossibilité de prononcer même un seul mot. Sa frustration augmente lorsqu’on lui interdit aussi d'apporter une nouvelle paire de chaussure pour son mari." 


“La prison de Diyarbakir est un symbole de la torture en milieu pénitencier de la pér…

La Fontaine Des Innocents habillée de rouge

"Le 29 mai 2012, date anniversaire de la formation de la résistance civile à Damas en 1945, à l’initiative de l’association Souria Houria (Syrie Liberté) et notamment du cinéaste Meyar Al Roumi, la Fontaine des Innocents, située près du Forum des Halles à Paris, sera habillée de rouge en référence aux massacres commis en Syrie depuis maintenant 14 mois. Un rassemblement se tiendra à la Fontaine des Innocents à 19h avec le soutien de la Mairie de Paris et d’Amnesty International France. Cet événement symbolique devrait ensuite être reproduit dans plusieurs villes européennes.  Le 5 octobre 2011, au lendemain du veto russe et chinois lors du vote du Conseil de Sécurité de l’ONU, les militants de Damas ont coloré en rouge les fontaines de plusieurs places pour adresser un message de reproche aux gouvernements russe et chinois : ce veto est un blanc seing aux massacres perpétrés à l’encontre des révolutionnaires par l’armée de Bachar Al Assad. 8 mois après, La situation dans le …

Nesrîn Şêrvan

Le Crépuscule des fourmis

Présentation de l'éditeur Le roman de Zavèn Bibérian est un hapax dans la littérature arménienne occidentale. Il s'agit d'un roman inscrit dans la réalité turque, mais aussi dans l'individualisme désabusé et désorienté d'une génération qui doit supporter un présent qui voit s'effriter des valeurs " arméniennes ", généralement portées aux nues et déclarées essentielles, mais aussi porter un passé, celui du génocide, qui ne lui parle pas. Le roman de Bibérian nous emmène dans une Istanbul des années 1940-50 qui a conservé une structure de population issue de l'expérience impériale de par la diversité de ses groupes religieux et linguistiques hérités de la Constantinople ottomane.  C'est dans ce cadre qu'il campe les tribulations de son héros si peu héroïque, Bared, jeune arménien. De retour du service militaire, durant la Seconde Guerre mondiale, Bared retrouve après plusieurs années d'absence sa ville et les membres de sa famille, qui, …

Les mille et une frontières de l'Iran

Les mille et une frontières de l'Iran. Quand les voyages forment la nation  par Fariba Adelkhah

" L'orientalisme et l’idéologie nationaliste ont laissé dans l’ombre les relations pluriséculaires nouées par l’Iran avec le reste du Moyen- Orient, mais aussi et surtout avec le Caucase, l’Asie centrale, le sous-continent indien et l’Extrême-Orient. Il en est découlé une perception distordue de l’histoire du pays. Depuis une quarantaine d’années, l’exil politique, l’expatriation économique, la généralisation du commerce transfrontalier, les pratiques de pèlerinage, l’engagement internationaliste dans différents conflits de la région ont conféré une importance accrue à l’institution de la frontière. D’autant que l’Iran est devenu un pays d’immigration et de refuge, accueillant sur son sol plusieurs millions d’Afghans et d’Irakiens. En outre, la frontière géographique et politique met en jeu d’autres frontières, entre les genres, entre le public et le privé, entre la légalité et…

Ceci n'est pas un film

Mercredi 23 mai à 22 h 50  sur ARTE : Ceci n'est pas un film, film documentaire de Jafar Panahi et Mojtaba Mihrtamasb, Iran 2011.
Synopsis : Depuis des mois, Jafar Panahi attend le verdict de la cour d’appel. A travers la représentation d’une journée dans la vie de Jafar Panahi, Jafar et un autre cinéaste iranien, Mojtaba Mirtahmasb, nous proposent un aperçu de la situation actuelle du cinéma iranien.
En savoir plus.

Ronahî : Association des Kurdes de Syrie à Paris

Samedi 26 mai, de 16 h à 20h, à l'Institut kurde de Paris, 106 rue Lafayette, 75010, Paris, Mº Poissonnière aura lieu l'inauguration de 

RONAHΠ- Association des Kurdes de Syrie à Paris.

L’association des Kurdes de Syrie à Paris est une association culturelle, sociale, indépendante financièrement et administrativement. Elle a pour objectif d’aider l’intégration de la communauté kurde de Syrie dans la société française, et de promouvoir la culture et la connaissance de la société kurde auprès de la société française. Elle a également vocation à fournir toute sorte d’aide et à créer des liens d’amitié et de fraternité entre les syriens en générale et les membres de la communauté kurde en particulier. Afin de réaliser ses objectifs, l’association pourra renforcer l'interaction et la coopération avec les organisations apolitiques et avec la société civile en France, en Europe et le reste du monde.
Les objectifs de l'Association "Ronahî"  :
1) Célébrer les fêtes an…

Le contentieux entre l'Islam et l'Occident

Vendredi 25 mai à 15 h 00 : Le contentieux entre l'Islam et l'Occident, avec Francesco Rizzi, auteur de L'Islam et l'Occident. Conversation autour de quelques lieux communs (Sindbad). Cultures d'Islam, A. Meddeb.






Présentation de l'éditeurEn 1955, la Fondation Cini invita à Venise une dizaine d’intellectuels de premier plan, arabes, turcs et iraniens, pour débattre avec de grands islamologues italiens, dont Giorgio Levi della Vida, Alessandro Bausani et Francesco Gabrieli, des relations entre l’Islam et la civilisation occidentale. Les rencontres étaient conçues sous la forme d’un procès, l’Islam ayant le rôle du ministère public, et l’Occident celui de la défense. Un compte-rendu de ces rencontres a été publié, où l’on s’aperçoit d’emblée que l’accusation ne portait pas sur les valeurs de la civilisation occidentale, mais sur la colonisation occidentale, coupable de les avoir trahies. Plus de cinquante ans après, Franco Rizzi imagine dans cet ouvrage une conver…

Warda : 22 juillet 1940 - 17 mai 2012

Avec l'Islam, créer, déconstruire

Vendredi 18 mai à 15 h 00 : Avec l'Islam, créer, déconstruire. Avec Véronique Rieffel (Institut des cultures d'Islam), auteur d'Islamania. De l'Alhambra à la burqa, histoire d'une fascination artistique (ICI/Beaux-Arts). Cultures d'Islam, A. Meddeb.


Présentation de l'éditeur Tous ISLAMANIAQUES ! « Ce livre est né d’un agacement face à cette forme contemporaine d’“islamania” pour le moins ambivalente, face à cette réception occidentale de l’islam autant hyperbolique qu’univoque. Face à un oubli aussi. En effet, pourquoi les musulmans seraient-ils réfractaires à l’intégration, alors qu’ils sont en réalité présents depuis si longtemps en Occident que cette question pourrait dans un autre contexte sembler totalement hors de propos ? »  À mi-chemin entre essai et livre d’art, Islamania est un « contre-dictionnaire des idées reçues » sur l’islam. Il analyse les œuvres d’artistes occidentaux, d’origine musulmane ou non, qui explorent des questions aussi controvers…

Une séparation

Mardi 15 mai à 20 h 55 sur Canal+ : Une séparation, Asghar Farhadi Iran, 2010).

Synopsis : Lorsque sa femme le quitte, Nader engage une aide-soignante pour s'occuper de son père malade. Il ignore alors que la jeune femme est enceinte et a accepté ce travail sans l'accord de son mari, un homme psychologiquement instable…

Aux origines

Mardi 15 mai à 20 h 40, sur Planète + : Aux origines, épisode 1. Les premières villes ; Guy Evans, BBC, 2010.


La Mésopotamie, littéralement terre d'entre les fleuves, territoire fertile situé entre le Tigre et l'Euphrate, au cœur de l'Irak actuel, est le berceau de notre civilisation occidentale. C'est ici que sont nés l'agriculture, les villes, l'écriture et la première civilisation de l'histoire de l'humanité, celle des Sumériens, dès le Ve millénaire avant J.-C. Construite par le roi Gilgamesh il y a 6 000 ans, Ourouk, considérée comme la mère de toutes les villes, accueillait déjà 30 000 habitants. Elle avait la taille d'Athènes à l'époque de Périclès. On y a découvert la première forme d'écriture reconnue comme telle, l'écriture cunéiforme, qui est inventée à l'époque pour des motifs économiques, afin de comptabiliser les richesses de la ville. Des fouilles récentes ont révélé l'importance de Tell Brak, cité du nord de la Sy…

Les Kurdes et l'art contemporain en Turquie

Samedi 19 mai à 16 h, Engin Sustam, docteur en sociologie, donnera une conférence, Les Kurdes et l'art contemporain en Turquie, avec projection d'images et vidéos, à l'Institut kurde de Paris, 106 rue Lafayette, 75010, Paris. Entrée libre.

Alexandre le Grand dans l'imaginaire des chrétiens syriaques

Dimanche 13 mai à 8 h 05 : Alexandre le Grand dans l'imaginaire des chrétiens syriaques, avec Muriel Debié (CNRS). Foi et tradition, Sébastien de Courtois.




Présentation de l'éditeurCette série est destinée à regrouper des études thématiques faisant le point sur différents aspects de l'histoire ou de la culture syriaques, celles des communautés chrétiennes dont la langue de culture est le syriaque (maronites, syriaques catholiques et orthodoxes, assyrochaldéens, communautés du Proche-Orient et de l'Inde...).L'historiographie syriaque : Des textes historiques très nombreux ont été produits de manière continue en syriaque du vie au 'cive siècle. L'écriture de l'histoire naît dans cette langue avec les convulsions christologiques qui entraînent le développement de l'Église syro-orientale dans l'empire sassanide et la séparation progressive de l'Église syro-orthodoxe dans l'empire romain. C'est pour raconter l'histoire de leurs commun…

Deir Mar Moussa, une communauté monastique dans le désert syrien

Du 19 mai au 2 juillet 2012, exposition photos de Cécile Massie :







Deir Mar Moussa une communauté monastique dans le désert syrien
Vernissage le 19 mai de 18h à 21h.à l'Institut IReMMO - Institut de Recherche et d'Etudes Méditerranée et Moyen Orient, 7 Rue Basse des Carmes, 75005 Paris, France - 01 43 29 05 65.



(Monastère de Saint Moïse l’Abyssin) Une vocation à l’hospitalité et au dialogue islamo-chrétien






La Syrie est au cœur de l’actualité internationale ; le dialogue islamo-chrétien une nécessité là-bas comme ici.  Dans la tourmente que traverse actuellement la Syrie il est important de souligner l’existence d’initiatives de dialogue et une volonté de vivre en bon voisinage. Depuis 30 ans, la Communauté du monastère de Mar Moussa œuvre au développement du dialogue entre chrétiens et musulmans.Le monastère est situé à 90 km au Nord-Est de Damas, dans les hauteurs de la chaîne montagneuse du Qalamoun. Sa Communauté monastique, de rite syriaque catholique, baptisée al-Khalil (qui si…

Dictionnaire kurde-Français

Le mercredi 16 mai à 16h30, salle 5.09, au cinquième étage de l’INALCO, 65, rue des Grands Moulins, 75013 Paris, métro : Bibliothèque François Mitterrand :


Halkawt Hakem, professeur des Universités à l’INALCO, présentera son Dictionnaire kurde-français, après un bref historique des dictionnaires kurde-français depuis 1879.
La présentation sera suivie d’un pot en salle 4.23 au quatrième étage. Le dictionnaire sera disponible à l'achat sur place au prix spécial de 30€.





Présentation de l'éditeur Le kurde soranî, parlé par plus de douze millions de Kurdes d'Irak et d'Iran, a été introduit comme langue d'enseignement au nord de l'Irak dès 1919, soit un siècle après son passage de l'oralité à l'écrit. Aujourd'hui, il est la première langue enseignée dans la majeure partie des écoles et des universités kurdes de ce pays, le kurde ayant été reconnu comme langue nationale en Irak, au même titre que l'arabe, de par la Constitution adoptée par référendum en…

Nezih Uzel

Nezih Uzel est né en 1939 à Mudanya (Bursa) et vient tout juste de mourir, le 2 mai dernier. Voici sa biographie telle qu'elle figure dans le livret de l'album qu'il avait enregistré avec Kudsi Erguner pour le label Musique du monde : "C’est à la Tekke des Ouzbeks devenue à partir de 1925 (date de l’interdiction du soufisme en Turquie) le seul lieu de rencontre de toutes les confréries à Istanbul, qu’il découvre à l’âge de 18 ans l’art du chant des ilâhî. C’est dans ce cadre qu’il se formera auprès des grands maîtres de l’époque, le joueur de  ney Ulvi Erguner, le chanteur Cevdet Soydanses et surtout Dervis¸ Muammer, chanteur d’ilâhî et joueur de bendir. Par la suite, il prend une part active dans les cérémonies mevlevi, notamment lors des festivals annuels de Konya. Engagé en 1960 par Ulvi Erguner, alors directeur de la musique à la Maison de la Radio d’lstanbul, il y introduit le jeu du bondir. En participant à la fois comme chanteur, musicien et organisateur, à ma…

Sexe et amour, de Sumer à Babylone

(Compassion pour ceux d'Erbil,  qui viennent sur mon blog en cherchant 'sexe kurde' et qui tombent toujours sur ça )

Samedi 5 mai à 20 h 00 sur Fréquence Protestante : L'Orient lascif ? avec Véronique Grandpierre, historienne, auteur de Sexe et amour de Sumer à Babylone (Gallimard). Le Rendez-vous de 20 h 00. A. Vial.




Présentation de l'éditeur "Époux, laisse-moi te caresser : Ma caresse amoureuse est plus suave que le miel. Époux, tu as pris avec moi ton plaisir : Dis-le à ma mère, et elle t’offrira des friandises ; À mon père, et il te comblera de cadeaux." Telle est la façon dont la déesse Inanna déclare sa flamme à son amour, ou d’une façon beaucoup plus crue, dans un autre hymne : "Laboure donc moi la vulve, ô homme de mon coeur !" Ces éléments du rituel du mariage sacré, qui se déroule lors de la fête du Nouvel An, ont longtemps entretenu le mythe de la lascivité des peuples de Sumer et Babylone, thème qu’on retrouve jusque dans la peinture …

Le soufisme

Dimanche 6 mai à 7 h 00 sur France Culture : Le soufisme, avec Faouzi Skali, créateur du festival des musiques sacrées du monde de Fès et du Festival de la culture soufie à Fès. Les Racines du Ciel, Frédéric Lenoir.





Présentation de l'éditeur
Ce livre rassemble et synthétise les propos prononcés par Faouzi Skali au cours d'interventions publiques. Il s'agit donc d'une approche de la tradition soufie selon plusieurs angles qui vient utilement compléter Le face à face des coeurs, publié en 2000 au Relié, puis réédité avec succès dans notre collection de poche. En effet, si dans Le face à face des coeurs Faouzi Skali expose les fondements du soufisme, il vient ici préciser certains aspects étroitement liés à l'expérience de cette voie dans le contexte particulier de la société contemporaine. L'auteur montre ainsi combien le soufisme constitue aujourd'hui encore une tradition vivante qui s'adresse à tout chercheur de vérité et qui propose un enseignement spir…

Syrie : Génèse, dynamique et enjeux du mouvement de révolte

Jeudi 10 mai à l'EHESS, Amphithéâtre, 105 boulevard Raspail, 75006 Paris :
Syrie : Génèse, dynamique et enjeux du mouvement de révolte

Après la Tunisie, l’Égypte et la Lybie, rares étaient ceux qui imaginaient que l’onde de choc des « Printemps arabes » parviendrait jusqu’à la Syrie.Pourtant, depuis le 15 mars 2011, le mouvement de révolte populaire vient bouleverser les catégories analytiques qui prévalaient jusqu’alors, notamment au regard des mécanismes de maintien de l’autoritarisme. Dans ce cadre, comment appréhender les causes et les enjeux de cette révolte ? Faut-il y voir les conséquences de transformations plus anciennes des modes de régulation politique ? Qui sont les protestataires et de quelles façons expriment-ils leurs revendications ? De quelles ressources disposent-ils pour mener à bien leur lutte dans un contexte de répression maximale ? Et enfin, comment expliquer la longévité du régime malgré l’ampleur croissante de la révolte ?  Les intervenants réunis autour de c…

Des oiseaux qui parlent

Vendredi 4 mai à 15 h 00 : Des oiseaux qui parlent. Avec Manijeh Nouri, iranologue, pour son introduction, sa traduction et ses annotations de Le Langage des oiseaux, de Farîd-ud-Din 'Attar (Cerf). Cultures d'islam, A. Meddeb.

Présentation de l'éditeur  Le Langage des oiseaux, Manteq ut-Tayr, est l'oeuvre du poète mystique persan Farid ud-Din 'Attâr du XIIIe siècle, un des plus grands soufis, avec Rumi, de la Perse médiévale. La recherche de l'Un-Absolu est illustrée par le voyage des oiseaux partis en quête de Simorgh, leur mystérieux roi. Ils traversent maintes épreuves symbolisées par diverses vallées. En chacun de ces lieux, il leur est demandé de sacrifier un des aspects de leur être avant d'abandonner leur Soi le plus profond. Telle est la condition nécessaire pour atteindre le premier but recherché consciemment. Les oiseaux arrivent au sommet de la montagne Qâf, là où le roi Simorgh les accueille et leur apprend qu'il est leur miroir comme ils so…

Voix de femmes

Voix de Femmes, aux éditions Turquoise :


Poèmes choisis par Lionel Ray
Sous la direction de E. Turgut Collection : Poésies et photographies du monde ISBN 978-2-918823-00-1 Parution : février 2012 Beau livre. 210×270 mm 384 pages. Prix : 38 €
343 poétesses de Sappho à nos jours. 477 poèmes.

162 pays et peuples. 84 langues. 49 femmes photographes.