"Boue riche et féconde qui me rappelle le Kurdistan"


"Lu Enfance de Gorki qu'Éliane ramenait de l'hôpital. Les larmes aux yeux. Cette découverte à tâtons de la vie, cette sève, cette odeur de terre et aussi cette minutie de visionnaire. Boue riche et féconde qui me rappelle le Kurdistan au mois de mars, et qui me sert d'antidote lorsque le côté rituel du Japon ne me nourrit plus."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs