Accéder au contenu principal

Radio : Voile chrétien

Lundi 3 octobre à 16 h 03 sur RCF : L'Histoire du voile dans le christianisme (2 et fin). Avec Élisabeth Dufourcq, historienne. Histoire du christianisme, V. Alzieu.




Présentation de l'éditeur
Que s'est-il passé entre le Christ et les femmes depuis deux mille ans ? Le Jésus des Évangiles dialogue avec elles. Il reconnaît et fait reconnaître le génie avec lequel elles abordent la vie et le surnaturel. Il les choisit comme premiers témoins de l'événement central de l'histoire chrétienne : la Résurrection. Dès les Actes des Apôtres, pourtant, avant même la conversion de Paul, les amies du Christ s'effacent ou se taisent. À partir de cette lecture des textes, Élisabeth Dufourcq explore l'histoire des chrétiennes avec un regard neuf. De siècle en siècle, à chaque fois que la hiérarchie masculine se laissa dominer par les soucis du pouvoir, elle étouffa le génie et la voix des chrétiennes, limita l'accès aux Écritures et fit de La Femme idéalisée un symbole. Malgré cela, le dialogue du Christ et des femmes s'est toujours poursuivi, avec ses fulgurances. Mais, comme dans d'autres religions, la prise en mains du pouvoir par des hommes eut des conséquences en termes d'enfermement dans les cultures dominantes, de faux-semblants, de contre-sens sur la vie et l'amour, voire de luttes entre clergés, frères et ennemis. À l'heure où la science contredit les préjugés millénaires sur la nature de la femme mais où les fondamentalismes se durcissent, Élisabeth Dufourcq montre que seule la manière du Christ résiste à l'épreuve de l'histoire. La redécouverte de son universalité concerne les deux moitiés de l'humanité.

Biographie de l'auteur
Élisabeth Dufourcq, docteur en science politique, ancien membre du comité national d'Éthique et ancien secrétaire d'État à la Recherche n'a cessé, depuis quarante ans, de décrypter l'histoire comparée des femmes. Après plusieurs séjours à l'étranger, elle a publié, notamment, Les Femmes japonaises (Denoël) et Les Aventurières de Dieu (JC Lattès) qui a reçu la médaille de vermeil de l'Académie française.

Broché: 1258 pages
Editeur : Bayard Centurion (16 octobre 2008)
Collection : ESSAIS
Langue : Français
ISBN-10: 2227439149
ISBN-13: 978-2227439146

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Concert de soutien à l'Institut kurde