Accéder au contenu principal

Radio : muhammad iqbal, chrétiens d'irak, miço kendes


Dimanche 2 octobre 

– à 7 h 05 sur France Culture : Iqbal (1877-1838) et le soufisme pakistanais. Avec Abdennour Bidar, philosophe et écrivain, auteur de L'Islam face à la mort de Dieu. Actualité de Muhammad Iqbal (Bourin). Les Racines du Ciel, F. Lenoir.


Présentation de l'éditeur 
Dans les débats autour de l'islam, les préjugés dominent. Les uns ne retiennent que l'image d'une religion archaïque défendant l'application stricte de la loi de Dieu. Les autres dénoncent l'islamophobie rampante d'un Occident angoissé par les métamorphoses du religieux. Mais les questions fondamentales ne sont pas posées : l'islam a-t-il les ressources pour se confronter à l'exigence moderne de liberté ? L'Occident contemporain est-il capable de faire place aux leçons de sagesse issues des grandes traditions spirituelles ? C'est l'interrogation ouverte, il y a plus d'un siècle, par le grand philosophe de l'islam Mohammed Igbal (1873-1938). Père spirituel du Pakistan, ce philosophe, juriste et poète de l'islam d'Asie, qui a effectué un long séjour en Europe où il a rencontré Bergson et s'est senti profondément interpellé par Nietzsche, peut être considéré comme le " Luther de l'islam " : dès 1905 il donne à la religion de Mohammed la tâche de se confronter à l'annonce occidentale de la " mort de Dieu ". Aux croyants, il demande de prendre acte du fait que Dieu s'est éclipsé de notre monde et que personne ne peut plus s'autoriser de lui. Aux incroyants, il propose un chemin pour sortir de l'angoisse de la perte de sens. La voie du salut céleste et celle du bonheur terrestre peuvent être réconciliées si l'on apprend à voir Dieu comme la promesse de l'accomplissement de l'homme. En se livrant à une relecture approfondie de l'oeuvre d'Igbal, Abdennour Bidar met au jour un nouvel humanisme, inspiré et surprenant, une sagesse universelle qui doit permettre à l'homme de demain de se réapproprier la puissance anciennement dévolue aux dieux. 
Biographie de l'auteur 
Abdennour Bidar est écrivain et philosophe, collaborateur de la revue Esprit, professeur de philosophie en classes préparatoires à Sophia-Antipolis. Il est l'auteur de Un islam pour notre temps (Seuil, 2004), Self islam (Seuil, 2006) et L'islam sans soumission (Albin Michel, 2008). 
Broché: 314 pages Editeur : Bourin Editeur (23 septembre 2010) Collection : Actualité de la Philosophie Langue : Français ISBN-10: 2849411884 ISBN-13: 978-2849411889.

– À 8 h 05 sur France Culture : Retour d'Irak, l'état présent des communautés chrétiennes. Avec Ephrem-Isa Youssif, écrivain et philosophe. Foi et Tradition, S. de Courtois.











– À 12 h 00 sur Radio Libertaire : Peuples et Musique : Miço Kendes, chanteur kurde de Syrie. Folk à lier.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Concert de soutien à l'Institut kurde