Accéder au contenu principal

Printemps arabe à l'Odéon

La Syrie ... vers la liberté 

Soirée d'information et de solidarité à l'Odéon-Théâtre de l'Europe 

 "Artistes, enseignants, citoyens de tous pays fédérés dans le cadre du Festival d’Avignon, nous lancions le 21 juillet 2011 un appel à la solidarité avec le peuple syrien (texte paru dans Le Mondedu 26 juillet 2011 et sur le site LeMonde.fr). 

Depuis lors, la répression menée par Bachar Al-Assad avec les puissants moyens de son régime n’a cessé de croître. 2600 civils ont été abattus en exerçant pacifiquement leur droit de manifester. Des dizaines de milliers d’autres ont été arrêtés, torturés ou contraints à l’exil. L’armée encercle des villes et des villages en procédant à de vastes rafles. Elle déploie ses tanks, ses canons, ses hélicoptères, ses ba- teaux de guerre contre des populations sans défense. La liste des cités martyres s’allonge chaque jour. Comme à Hama en 1982, sous les ordres du père de l’actuel président, le pouvoir baassiste préfère massacrer son peuple plutôt que de renoncer à son monopole. 

La communauté internationale assiste à ces atrocités sans réagir autrement que par des déclarations, assorties de sanctions insuffisantes et inefficaces. Le gouvernement français et le Conseil européen doivent redoubler d’efforts pour obtenir du Conseil de sécurité des Nations unies l’adoption en urgence d’une résolution exigeant, sous la menace de sanctions effectives et immédiates, la protection des po- pulations civiles, le respect des libertés publiques, l’envoi d’une commission internationale d’enquête et la mise en accusation des responsables des tueries devant la Cour pénale internationale. En dépendent non seulement la vie des hommes, des femmes et de la jeu- nesse de Syrie, mais aussi l’avenir de la paix et le sort de la démocratie autour de la Méditerranée. 

C’est pourquoi nous invitons à une soirée d’information et de solidarité avec le peuple syrien à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, lundi 10 octobre 2011, de 20h à 22h."

Hortense Archambault et Vincent Baudriller, directeurs du Festival d’Avignon 
Marcel Bozonnet, comédien, ancien administrateur de la Comédie-Française 
Patrice Chéreau, metteur en scène 
Bernard Faivre d’Arcier, ancien directeur du Festival d’Avignon 
Ariane Mnouchkine, metteur en scène, directrice du Théâtre du Soleil 
Wajdi Mouawad, auteur, metteur en scène 
Olivier Py, directeur de l’Odéon-Théâtre de l'Europe 
Jack Ralite, ancien ministre
François Tanguy, metteur en scène, Théâtre du Radeau. 
Emmanuel Wallon, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre 

et l'Association culturelle et artistique Syrie-Liberté (Souriahouria) 

Avec le soutien des organisations suivantes : 

Collectif du 15 mars pour la démocratie en Syrie - Déclaration de Damas pour le changement national et démocratique en Syrie - Collectif Urgence solidarité Syrie - Alliance démocratique laïque (Syrien Secular Democratic Alliance) - Parti pour la modernité et la démocratie (Al Hdatha) - Intercollectif de solidarité avec les luttes des peuples du monde arabe - Mouvement de solidarité avec le peuple syrien (Syrian British Solidarity Campaign) - Le Peuple syrien connaît son chemin (Al Chab al Soury Arif Tariqahou) - Union libre des étudiants et des universitaires d'Allemagne - Ensemble pour une Syrie libre (Maan nen ajel souria horra) - Rassemblement berlinois pour le soutien à la révolution syrienne (Moultaka barlin ldaam al intifada al Sourieh) 

 Entrée libre, réservation indispensable : present.compose@theatre-odeon.fr 

 Théâtre de l’Odéon 
 Entrée du public 
 Place de l’Odéon Paris 6e 
 Métro Odéon (lignes 4 et 10) – RER B Luxembourg

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Concert de soutien à l'Institut kurde