Mardin 1915 : Anatomie pathologique d'une destruction

Présentation de l'éditeur
Situé à la jonction du plateau du Kurdistan et de la plaine de Mésopotamie, le sandjak de Mardin était, au début du XXe siècle, un foyer de chrétienté orientale de langue arménienne et syriaque 
En 1915, comme dans tout le vilayet de Diarbékir, les Arméniens furent assassinés et le processus criminel s'étendit aux autres communautés chrétiennes. Une documentation exceptionnelle - provenant en particulier du Vatican à l'occasion de la béatification de l'archevêque de Mardin, Monseigneur Maloyan - permet de connaître, avec un niveau de précision jusqu'alors jamais atteint, les circonstances de la destruction d'une communauté arménienne lors du génocide de 1915 et de faire le lien entre une histoire locale et des tragédies individuelles, d'après les récits de témoins et de survivants. 
Ce livre franchit un nouveau palier dans la connaissance du génocide des Arméniens de l'Empire ottoman au cours de la Première Guerre mondiale. Il devrait mettre un terme à la controverse universitaire sur le caractère planifié des massacres et sur la validité des preuves fournies pour affirmer la réalité de ce génocide. 
Yves Ternon est docteur en histoire (Paris-IV Sorbonne) et habilité à diriger des recherches en histoire (Montpellier III-Paul Valéry). 
Ses travaux portent sur les génocides du XXe siècle, et plus particulièrement sur le génocide des Arméniens. Sur ce sujet, ses ouvrages les plus récents sont : Les Arméniens. Histoire d'un génocide, 1996 ; Du négationnisme. Mémoire et tabou, 1999 ; Empire ottoman. Le déclin, la chute, l'effacement, 2005.

Introduction
"Le génocide arménien fut planifié pour l'ensemble de l'Empire ottoman et l'on retrouve dans son exécution la marque de cette programmation. L'Empire ottoman était vaste, un assemblage de pièces aux caractères différents. C'est l'histoire du génocide dans un de ces éléments – le vilayet de Diyarbakir – que je tente d'approcher dans ce premier livre. Pour y parvenir, il m'est apparu nécessaire d'effectuer un triple balayage lumineux, en variant à chaque fois l'intensité et le foyer. Le premier, chronologique, parcourt une histoire plurimillénaire en augmentant l'éclairage à mesure qu'il se rapproche de 1915. Le second, géographique, montre une province, celle de Diyarbékir, et va même au-delà. Il s'arrête en des lieux précis où des événements importants pour le récit sont survenus, mais il se focalise sur une ville, Mardin, et ses environs. Cette histoire est celle du génocide arménien à Mardin, un lieu bien précis. Le faisceau lumineux s'arrête sur ses habitants, les victimes plus que les bourreaux. Il les met en évidence avant et après la catastrophe, les derniers jours de la Mardin chrétienne. Le troisième faisceau qui souligne cette scène est sociologique. Il s'attache à faire ressortir la composition d'une société multiple, un amalgame de communautés dont les clivages sont aussi nombreux chez les musulmans que chez les chrétiens. Cette province, ne cessent de répéter voyageurs et diplomates, est une mosaïque de peuples et de religions, mais chaque pièce de cette mosaïque évolue avec le temps : elle se désagrège, se divise, se cimente ou se transforme. Ce récit ne serait guère compréhensible s'il n'offrait pas les clefs qui permettent d'appréhender ces communautés chrétiennes, ce qui les unit, ce qui les oppose et surtout les incessantes mutations qui s'opèrent en elles sous l'impulsion du pouvoir ottoman ou indépendamment de lui." Yves Ternon.

Table des matières 

Rencontres
Traitement de textes
Remarques sur les sources et avertissement


Livre premier - Reconstitution historique

Première partie : Entre Tigre et Euphrate (carte)

Chapitre I. La Haute-Mésopotamie

  • A. Le pays
  • B. Les habitants.


Chapitre II. Le christianisme en Haute-Mésopotamie

  • A. Les grandes hérésies du Ve siècle
  • B. Les églises nestoriennes et monophysites sous les dominations arabe, turque et mongole
  • C. Chrétiens et musulmans en Haute-Mésopotamie (640-1514)
  • D. Les chrétiens en Haute-Mésopotamie sous l'Empire ottoman


Chapitre III. Le vilayet de Diarbékir au XIXe siècle (carte)

  • A. Les populations
  • B. Le sandjak de Mardin (carte)

Chapitre IV. Les massacres hamidiens dans le vilayet de Diarbékir

Chapitre V. La vie quotidienne dans le sandjak de Mardin (1896-1914)

  • A. L'opposition kurde
  • B. Les chrétiens de Mardin

Deuxième partie : Le génocide des Arméniens du sandjak de Diarbékir

Chapitre I. Planification du génocide

Chapitre II. Déploiement du programme à Diarbékir

Chapitre III. Le génocide dans les villes et villages du merkez-sandjak de Diarbékir

Troisième partie : Mardin dans la guerre mondiale

Chapitre I. Août 1914 - 1er mai 1915

Chapitre II. Mai 1915
  • A. Préparation du meurtre
  • B. Remarques sur les sources
  • C. Premières arrestations

Chapitre III. Juin 1915. Le massacre des hommes de Mardin
  • A. Arrestation des notables chrétiens
  • B. Le premier convoi d'hommes
  • C. Le deuxième convoi d'hommes
  • D. Commentaires sur les massacres de juin 1915

Chapitre IV. Liquidation des Arméniens de Mardin
  • A. Arrestation des familles des principaux notables arméniens
  • B. Premier convoi des familles de notables arméniens
  • C. Reprise des déportations
  • D. Élimination des familles arméniennes de Mardin
  • E. Saisie des biens arméniens
  • F. Commentaires sur la destruction des Arméniens de Mardin

Quatrième partie. L'Élimination des chrétiens du sandjak de Mardin

Chapitre I. Le merkez-caza de Mardin

Chapitre II. Massacres dans le Tur-Abdin

Chapitre III. Caza de Djezireh et de Nisibe

Chapitre IV. Bilan approximatif des victimes dans le vilayet de Diarbékir

Cinquième partie. Mardin dans le génocide arménien

Chapitre I. Les axes de la déportation

Chapitre II. Les convois de déportés des provinces orientales

Chapitre III. Le marché d'esclaves de Mardin et le sort des personnes enlevées

Chapitre IV. Des informations sur les massacres de Séert parviennent à Mardin

Chapitre V. Naufragés et rescapés. Alep, Ras ul-Aïn, Mossoul, le Sindjar.

Chapitre VI. Mardin 1916-1918

Épilogue


Livre Second – Anthologie de récits de la grande catastrophe

I. Récits du vilayet de Diarbékir [D]
II. Récits de Mardin [M]
III. Récits du sandjak de Mardin [SM]
IV. Récits des convois et enlèvements [C]
V. Récits de Séert [S]
VI. Récit du Sindjar [Si]
VII. Récits sur la punition de Dieu [P]
VIII. Retour à Mardin [R]
IX. Lamentation des gens de Mardin [L]

Annexes

1. Paroles ottomanes
2. Liste des chrétiens de Mardin assassinés en juin-juillet 1915
3. Quelques biographies
4. Rapport sur les massacres dans les vilayet de Diarbékir et Séert
– Index des noms de personnes
– Index des noms de lieux
– Liste des cartes et illustrations


Paru le : 01/05/2007
Editeur : Geuthner (Paul)
ISBN : 978-2-7053-3777-3
EAN : 9782705337773
Nb. de pages : 400 pages
Poids : 645 g
Dimensions : 16cm x 24cm x 2,1cm

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs