Accéder au contenu principal

TV, radio : zeugma, grecs d'istanbul, riz persan et détenus iraniens

TV

Vendredi 26 août à 21h 32 sur Histoire : Les derniers jours de Zeugma ; Thierry Ragobert :

La construction d'un barrage sur le cours de l'Euphrate, en Turquie, va entraîner la destruction d'une des villes les plus importantes de l'Empire romain. La cité antique de Zeugma sera engloutie sous 40 mètres d'eau.Une équipe composée d'archéologues, d'épigraphes, de céramologues est mobilisée. Le film suit le travail des archéologues sur le terrain et raconte en parallèle l'histoire de cette cité emblématique fondée sur la route de la soie par un des généraux d'Alexandre le Grand.

Radio

Dimanche 21 août à 8 h00 sur France Culture : Les Grecs d'Istanbul. Avec Méropi Anastassiadou, co-auteur avec Paul Dumont de Les Grecs d'Istanbul et le patriarcat œcuménique au seuil du XXIe siècle. Une communauté en quête d'avenir (Cerf). Foi et tradition, Sébastien de Courtois.


Présentation de l'éditeur
Les Grecs d'Istanbul, qui formaient à la fin du XIXe siècle un des éléments les plus dynamiques de l'Empire ottoman, ne représentent plus, dans la Turquie d'aujourd'hui, qu'une population résiduelle de quelques milliers d'âmes. Le déclin est-il irrémédiable ? Nombre d'observateurs estiment que la communauté est en voie de disparition. Toutefois, ce livre donne aussi la parole à ceux qui croient encore à un rebond. L'amélioration des relations gréco-turques, à partir de 1999, a suscité d'immenses attentes, insufflant un nouveau dynamisme aux rescapés de l'exode. Ce travail est le résultat de plusieurs années d'immersion dans la vie de l'orthodoxie stambouliote. Fondé sur le partage de moments forts, il se veut surtout témoignage. Mais les auteurs ont aussi veillé à évoquer les turbulences de l'histoire, tout en brossant un tableau précis de la situation actuelle : démographie, vie économique et sociale, structures éducatives, leadership laïque et religieux, patrimoine culturel, lieux de mémoire... L'institution patriarcale, porteuse d'un itinéraire pluriséculaire, occupe dans l'étude une place centrale. Aux yeux de tous, Bartholomaios 1er, l'actuel patriarche oecuménique, est le principal porte-parole de la communauté. C'est lui qui négocie avec les autorités turques. Jouissant d'un prestige considérable, c'est aussi lui qui représente le Phanar sur la scène internationale. 
Biographie de l'auteur
Méropi Anastassiadou est chargée de recherche au CNRS. La plupart de ses travaux portent sur l'histoire des sociétés urbaines de l'Est méditerranéen (Grèce, Turquie). Elle a notamment publié Salonique 1830-1912. Une ville ottomane â l'âge des réformes (Leyde, 1997). Paul Dumont, professeur à l'université de Strasbourg, s'intéresse à l'histoire de la Turquie moderne. Ses travaux récents portent sur des thèmes aussi variés que les minorités, les mouvements d'idées, la littérature de voyage, ou les cercles de sociabilité.

Broché: 311 pages
Editeur : Cerf (6 mai 2011)
Collection : L'histoire à vif
Langue : Français
ISBN-10: 2204093246
ISBN-13: 978-2204093248




Lundi 22 août à 12 h00 sur France Culture : La Perse et l'art du riz. Avec Shahrokh Moshkin Ghalam, Comédie-Française ; Ali Tavassoli, chef du restaurant Mazeh à Paris ; Hervé Nègre, photographe ; On ne parle pas la bouche pleine ! A. Kruger.

Vendredi 26 août à 14 h 30 : Iran : récits de détention (rediff. 2010). Les pieds sur terre, S. Kronlund.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Concert de soutien à l'Institut kurde