Apê Adik



Apê Adîk ou "Oncle Adik" (1907-2007), Hassan Adik pour l'état-civil, naquit en 1907, dans la région d'Afrin, où il exerça ses talents près de soixante-dix ans. Il avait à son  répertoire les épopées classiques kurdes, Mem û Zîn, Cebelî, Teyar, Derwêşê Evdî û Edulê. Il jouait de plusieurs instruments : tembûr (petit luth) et keman (violon) pour les cordes, pîk et bilûr (roseau, flûte), mais c'est son jeu et son style impressionnant au tembûr qui ont fait que l'on parle parfois de 'méthode Apê Adik'.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs