Articles

Affichage des articles du août, 2011

IRAK : LE PROCHAIN RETRAIT DES TROUPES AMÉRICAINES AVIVE LES TENSIONS KURDO-ARABES

Le prochain retrait d’Irak de l’armée américaine pose de multiples questions sur les futures relations arabo-kurdes et les tensions qui restent non résolues. À Kirkouk, la Force combinée de Sécurité (FCS), composée de militaires américains, arabes et kurdes, pour assurer la sécurité de la province, se vide peu à peu de ses éléments américains pour devenir, fin 2011 une force uniquement composée de soldats irakiens et de peshmergas kurdes.
Faisant un bilan des résultats de la FCS, créée en 2010, le colonel américain Michael Bowers, chargé de conseiller le commandement central pour le nord de l'Irak en matière de stratégie, estime que son efficacité sur le terrain s’est révélée positive ainsi que la cohabitation des troupes arabes et kurdes. Mais les difficultés logistiques et financières assombrissent l’avenir de cette armée multi-ethnique. Enfin, la cohabitation entre Arabes et Kurdes au sein de cette force est jusqu’ici « patronnée » par les Etats-Unis.
Mais après le départ des …

Le Coran silencieux et le Coran parlant : Sources scripturaires de l'islam entre histoire et ferveur

Image
Présentation de l'éditeur Les tout premiers siècles de l’islam furent marqués par deux faits majeurs indissolublement liés qui ont déterminé les évolutions historique et spirituelle de cette religion jusqu’à nos jours : l’élaboration des sources scripturaires, à savoir le Coran et le Hadith, et une violence chronique se manifestant principalement sous forme de guerres civiles  Batailles du Prophète, violences autour de sa succession, « guerres d’apostasie » sous le premier calife Abu Bakr, guerres de conquêtes et morts violentes des autres califes « bien guidés », cycles de répressions et de révoltes sanglantes pendant la période omeyyade, brutale révolution abbasside, interminables massacres de Shi’ites… Parallèlement, s’élaborent, dans des conditions complexes et problématiques, les Écritures, paroles divines et traditions prophétiques, dont la forme et le contenu ont été sources de conflits et de débats pendant plusieurs siècles.  Pour la première fois, un ouvrage étudie l’articu…

TURQUIE : BOMBARDEMENTS MEURTRIERS AU KURDISTAN

Les attaques meurtrières se poursuivent au Kurdistan de Turquie. Le 17 août, huit soldats turcs ont été tués par la guerilla du PKK, dans la province de Hakkari, par deux mines ayant explosé au passage du convoi militaire. En représailles, l’aviation turque a bombardé « 168 objectifs du PKK » au Kurdistan de Turquie et violé la frontière irakienne pour pilonner, selon les communiqués officiels, « 85 objectifs et positions du PKK » situés au Kurdistan, dans la zone de Khakurk, Qandil et Zap.
Cela faisait un an que l’armée turque n’avait pas passé la frontière pour attaquer les bases du PKK. Le bilan humain de ces bombardements serait d’une centaine de morts dns les rangs du PKK, en plus de 80 blessés, selon la Turquie, qui indique aussi que 14 installations, 8 dépôts de vivres, un autre de munitions, neuf canons de DCA, 18 cavernes et 79 caches ont été touchés. Les Kurdes d’Irak dénoncent, eux, un raid de l’aviation responsable de la mort de 7 civils, dans la région de Qalah Dizah, da…

'Je pars aider les chrétiens en Irak… et j'ai rien compris au Kurdistan'

Image
Depuis le temps, entre ce blog et l'institut kurde, on finit par s'habituer au défilé de bonnes âmes venues se mêler du sort de 'l'Irak' en réclamant toute l'aide, la logistique ou les renseignements des Kurdes pour ça, sans, quand même, vouloir trop se mouiller avec la mouvance séparatiste ou indépendantiste (bizarrement les consulats irakien ou turc semblent pourtant être moins sollicités pour ces régions). Comme les Kurdes sont gentils, ils aident, ils renseignent, ils se disent qu'une fois sur place,  les gens vont finir par se rendre compte.

Peine perdue, en général, ce genre d'expédition-reportage donne, certains hivers, 'Terre entière et Noël en Irak (Duhok, en fait, mais Irak, Irak for ever, on n'en démord pas). Cet été, nous fûmes gratifiés des péripéties hallucinantes de Fraternité en Irak alias 'Je pars aider les chrétiens en Irak'.
Je dis 'hallucinante', parce qu'ils ont quand même réussi à faire plus fort que Terr…

SYRIE : LA DÉCLARATION DE DAMAS PROMET AUX KURDES LA PLEINE RECONNAISSANCE DE LEURS DROITS

Samir Nashar, Secretaire général et porte-parole de la force d’opposition syrienne « Déclaration de Damas pour un changement démocratique », fondée en 2005, interviewé par le site Kurdwatch, a affirmé que la question kurde en Syrie ne serait pas mise de côté par l’opposition arabe, si elle parvenait au pouvoir, et que son mouvement travaillait à « une solution juste et démocratique » à l’égard de la situation des Kurdes. « La question kurde en Syrie est une question nationale qui doit être résolue à une échelle nationale, a affimé Samir Nashar, « dans un nouvel État démocratique, à multiples facettes, un État civil. Comme tous les autres citoyens, arabes, assyriens, arméniens ou tcherkesses, les Kurdes sont aussi des citoyens syriens. »
Selon l’opposant, donner des droits civiques identiques à toutes les composantes de la population syriennes réglera toutes les difficultés. Interrogé plus précisément sur ces droits, Samir Nashar a évoqué la question des Kurdes sans nationalité, celle…

KURDISTAN D’IRAK : LES PREMIERS EFFETS DES CAMPAGNES ANTI- EXCISION

En juin dernier, le parlement kurde d’Erbil avait voté une loi interdisant la pratique de l’excision, après une campagne de plusieurs années de la part d’ONG locales et internationales visant à l’interdiction de cette pratique. WADI, une ONG kurdo-allemande, avait ainsi sillonné les régions du Kurdistan d’Irak pour évaluer l’importance des cas d’excision, avec le soutien du gouvernement kurde.
À présent, l’attention et les efforts de cette même ONG se porte sur les districts kurdes en dehors de la Région, notamment à Kirkouk, mais aussi dans le reste de l’Irak où ce qui était présenté comme une tradition kurde pourrait aussi affecter les populations arabes. La province étant multi-ethnique et multi-confessionnelle, elle permet aux ONG d’émettre des hypothèses sur la situation des provinces irakiennes où il est trop dangereux d’enquêter.
Sur 100 entretiens conduits dans le gouvernorat de Kirkouk, il apparaît que 54% des sunnites pratiquaient des excisions, tandis que les chiites et le…

IRAN : MANIFESTATIONS DES AZÉRIS ET DES KURDES POUR DÉFENDRE LE LAC D’OURMIEH

Les habitants d’Ourmieh, au Kurdistan d’Iran protestent contre le refus, de la part du parlement de Téhéran, de détourner plusieurs cours d’eaux pour réalimenter en eau le plus grand lac salé du monde, mis en danger écologique par les barrages et la construction de routes et de ponts. Plusieurs manifestations ont été réprimées, le 27 août, par la police anti-émeutes, qui a chargé les cortèges et usé de tirs lacrymogènes.
Mais cette protestation écologique peut cacher ou couver des tensions plus politiques, notamment entre Kurdes et Azéris, ces deux peuples se partageant les rives du lac d’Ourmieh, entre les provinces d’Azerbaïdjan occidental (comprenant le nord du Kurdistan d’Iran) et d’Azerbaïdjan oriental. Mohammad-Javad Mohammadi-Zadeh, le vice-président du Bureau des questions d’environnement, qui dirige l’Organisation de protection de l’Environnement accuse des groupes locaux de « politiser » la défense du lac d’Ourmieh.
Les manifestations et les affrontements avec la police se …

Parution : Le Turquetto

Image
Présentation de l'éditeur Se pourrait-il qu'un tableau célèbre - dont la signature présente une anomalie chromatique - soit l'unique oeuvre qui nous reste d'un des plus grands peintres de la Renaissance vénitienne : un élève prodige de Titien, que lui-même appelait "le Turquetto" (le petit Turc) ? Metin Arditi s'est intéressé à ce personnage. Né de parents juifs en terre musulmane (à Constantinople, aux environs de 1519), ce fils d'un employé du marché aux esclaves s'exile très jeune à Venise pour y parfaire et pratiquer son art. Sous une identité d'emprunt, il fréquente les ateliers de Titien avant de faire carrière et de donner aux congrégations de Venise une oeuvre admirable nourrie de tradition biblique, de calligraphie ottomane et d'art sacré byzantin. Il est au sommet de sa gloire lorsqu'une liaison le dévoile et l'amène à comparaître devant les tribunaux de Venise... Metin Arditi dépeint à plaisir le foisonnement du Grand Baz…

Cemîlê Horo

Image
Encore un fameux dengbêj d'Efrîn. Cemîlê Horo est né en 1934 et mourut en 1989. Jusqu'au début des années 1960, il chantait dans les fêtes et les noces puis il enregistra sur disque son répertoire à Alep, au studio S. Kamil. Parmi ses chants, beaucoup appartiennent au folklore kurde, d'autres sont de sa création : Memê Alan, Feteh beg, Ûsib Şer, Xana Dinê, Eyşa Îbê, Dizo, Cebelî, Xemê Zalim, Tosino, Wey lawo.. Lo bavo, etc. En 1970 son activité politique l'obligea à fuir la Syrie pour la Turquie, où il s'était déjà rendu plusieurs fois entre 1960 et 1965. Il enregistra avec la célèbre chanteuse Eyşe Şan et travailla avec de nombreux autres artistes de Turquie, kurdes, mais aussi turcs et arabes. Mais il revint en Syrie et mourut à Alep, après une vie d'artiste et de militant politique bien remplie.

Derviche, bois et feutre

Image

TV : constantinople 1910, iran, versets sataniques

Image
Vendredi 26 août à 16 h 35 sur ARTE : Chienne d'histoire, Serge Avedikian, 2008, 14 mn. (Rediffusion lundi 29 août à 16H15 et jeudi 8 septembre à 12 h 00).

Constantinople 1910. Trop de chiens errants dans les rues de la ville. Le gouvernement nouvellement en place, influencé par un modèle de société occidentale, cherche auprès d'experts européens les moyens de s'en débarrasser avant de décider, seul, de déporter 30 000 chiens sur une île déserte, au large de la ville. A travers le double regard d'une chienne qui vient de mettre bas et du gendarme qui l'encage, on suit l'exil forcé de ces chiens dont la plupart mourra de faim et de soif.


Mardi 30 août à 20 h 35 sur Histoire : Iran, une puissance dévoilée, Jean-Michel Vecchiet, 2008.
+ à 22 h 11 : L'Affaire des Versets sataniques.


'Pourquoi partir pour La Mecque sans vin ni amour?'

Image
Machrab a fait, plus récemment, l'objet, (avec deux autres qalandars) d'une étude d'Alexandre Papas (Mystiques et vagabonds en islam : Portraits de trois soufis qalandar). Le Vagabond flamboyant est la traduction du diwan de ce très beau poète soufi, fleuron de la Malamatiyya, cette 'Voie du Blâme' musulmane qui mêle l'indifférence du Christ et l'insolence des bouddhistes tchan envers la Religion (ses rites, ses temples, ses sacrements, ses lois, ses clercs), comme envers la 'Cité' humaine (ses lois, ses souverains, sa police, son armée, ses juges, ses devoirs familiaux, son pain quotidien). Mais avec, en plus, ce 'Ishq, digne héritier de l'Éros grec du Banquet (celui de Diotime et non d'Aristophane).

Que faire de la poussière de ce corps et d'un esprit volage,
Si ma belle est loin de ma vue, que faire de mon âme ? Pourquoi partir pour La Mecque sans vin ni amour,
Que faire de cette vieille bicoque abandonnée par Abraham ? Dois-je bri…

TV, radio : zeugma, grecs d'istanbul, riz persan et détenus iraniens

Image
TV

Vendredi 26 août à 21h 32 sur Histoire : Les derniers jours de Zeugma ; Thierry Ragobert :

La construction d'un barrage sur le cours de l'Euphrate, en Turquie, va entraîner la destruction d'une des villes les plus importantes de l'Empire romain. La cité antique de Zeugma sera engloutie sous 40 mètres d'eau.Une équipe composée d'archéologues, d'épigraphes, de céramologues est mobilisée. Le film suit le travail des archéologues sur le terrain et raconte en parallèle l'histoire de cette cité emblématique fondée sur la route de la soie par un des généraux d'Alexandre le Grand.
Radio

Dimanche 21 août à 8 h00 sur France Culture : Les Grecs d'Istanbul. Avec Méropi Anastassiadou, co-auteur avec Paul Dumont de Les Grecs d'Istanbul et le patriarcat œcuménique au seuil du XXIe siècle. Une communauté en quête d'avenir (Cerf). Foi et tradition, Sébastien de Courtois.

Présentation de l'éditeur Les Grecs d'Istanbul, qui formaient à la fin du XIXe…

Apê Adik

Image
Apê Adîk ou "Oncle Adik" (1907-2007), Hassan Adik pour l'état-civil, naquit en 1907, dans la région d'Afrin, où il exerça ses talents près de soixante-dix ans. Il avait à son  répertoire les épopées classiques kurdes, Mem û Zîn, Cebelî, Teyar, Derwêşê Evdî û Edulê. Il jouait de plusieurs instruments : tembûr (petit luth) et keman (violon) pour les cordes, pîk et bilûr (roseau, flûte), mais c'est son jeu et son style impressionnant au tembûr qui ont fait que l'on parle parfois de 'méthode Apê Adik'.

Têgeyştinî Rastî : Comprendre la Vérité

Image
Tout comme Pierre Rondot et l'armée française furent des soutiens et des promoteurs de la langue kurde écrite et du journal Hawar en Syrie-Liban, les Britanniques, avec le major Soane, assurèrent la promotion du soranî au Kurdistan d'Irak et le journal Têgeyştinî Rastî ("Comprendre la Vérité)", moins célèbre que son compatriote kurmancî, mais bien plus directement commandé par l'armée de Sa Majesté, dans les années 1918-1919, en est un des premiers témoins.
Ce journal est consultable en version numérisée sur la World Digital Library (Thanks to Kurdistan Commentary), dont je traduis la notice plus bas, en faisant juste une remarque sur la dernière phrase, concernant l'antériorité du journal dans ses articles sur l'histoire kurde : c'est à vérifier, car il serait étonnant que le premier journal kurde, Kurdistan, publié en 1898 au Caire, par Miqdad Midhat Beg et Ebdulrehman, Bedir Xan (le fils de l'Émir de Cizirê Botan, destitué en 1847), n'ait ja…

'there is no occurence of the second person feminine'

Image
Antah, Ant  = tu au masculin.
"Note that there is no occurence of the second person feminine singular in BA (Biblical Aramaic)."   (A Short Grammar of Biblical Aramaic, Alger F. Johns).
Décidément, Dieu ne cause pas souvent aux dames, dans la Bible. Évidemment, avec seulement Ezra et Daniel en araméen, ça limite le vocabulaire. Heureusement, la grammaire Rosenthal, pour une fois utile, donne un tu féminin (Anti) en spécifiant qu'il n'est pas tiré de la Bible (mais je suppose qu'avec la masse de littérature talmudique, on a de quoi combler certains trous). Mais cela me fait sourire car je me souviens du problème soulevé par Erri de Luca, concernant les Dix Commandements qui ne sont qu'un TU au masculin, dispensant les femmes de la Loi. Pas que des inconvénients, dans tout ça.

Agaxan Abdullayev

Image
Agaxan Abdulllayev (prononcez Agakhan) est un chanteur azéri né à Bakou en 1950. Il enseigne le mugham depuis 1973 et se produit en public depuis 1975, en Azerbaïdjan et dans le monde entier.


Si tu meurs, je te tue : sortie en dvd

Image
Sortie le 17 août en dvd du film de Hiner Saleem, Si tu meurs je te tue (Océans). Extrait, annonce, critique et interviews sur l'Heure de la sortie.
Synopsis : Philippe, qui vient de sortir de prison, rencontre Avdal, un Kurde à la recherche d'un criminel irakien. Les deux hommes se lient d'amitié. Avdal, qui rêve de rester en France, a prévu de faire venir sa fiancée, Siba, à Paris. Soudain, Avdal meurt. Philippe se retrouve seul à devoir s'occuper de ses funérailles. Siba arrive à Paris et apprend la mort de son fiancé... Recueillie par un groupe de Kurdes, elle fait la connaissance de Philippe alors que Cheto, le père d'Adval, arrive également à Paris.

TV, radio : islam, hespèrion xxi.

TV
Mardi 16 août  et mercredi 17 août à 20 h 30 sur LCP : Au nom de l'islam, d'Antonio Wagner, France, 2009. 1) : Le ressentiment.  2) : Djihad ou démocratie ?
Radio
Mardi 16 août à  de 12 h à 14 h sur France Musique :  Istanbul 1711. Musiques ottomanes, séfarades, arméniennes, occidentales. Jordi Savall & Hespèrion XXI. Festival de Fontfroide, R. Machart.

Voir détail du programme.


Kurdes du Khorassan

Image

Le 'printemps kurde' de Syrie : entre conflit politique et conflit de générations

Image
Après un retrait relatif par rapport à l’agitation printanière des Arabes syriens, des manifestations ont commencé, au début d'avril, dans les régions kurdes. Radif Mustafa, le président du comité kurde pour les droits de l'Homme, a déclaré à l’AFP, le 1er avril : "plusieurs centaines de personnes ont défilé pacifiquement dans les rues, après la prière de vendredi à Qamişlo et Amude en scandant : 'nous ne voulons pas seulement la nationalité mais aussi la liberté' et 'Dieu, la Syrie et la liberté'. À Hasaké, 150 à 200 personnes ont manifesté avec les mêmes mots d'ordre, avant d'être dispersées par les forces de sécurité. C'est la première fois depuis le début de la contestation que des manifestations ont lieu dans cette région à majorité kurde."
Les autorités syriennes ont cependant semblé désireuses d’éviter un ralliement massif des Kurdes aux contestations de Damas, de Deraa et de Lattaquié : le 21 mars a vu, pour la première fois depuis …