Parution : Le rêve brisé des Assyro-Chaldéens



Présentation de l'éditeur
Mésopotamiens, chrétiens depuis deux mille ans, les Assyro-Chaldéens furent remplis d'espoir au lendemain de la Première Guerre mondiale. Ils ne sont pas des inconnus pour l'Occident. Les premiers contacts remontent au XIIIe siècle. Au XVIIe siècle, la France passe même pour être leur protectrice. Pourtant, au XXe siècle, leur destin bascule. Durant la Grande Guerre, tout comme les Arméniens, ils sont victimes d'un terrible génocide en 1915. Dès l'armistice, les Assyro-Chaldéens s'enthousiasment pour les idées de liberté et d'autodétermination. Le rêve d'une patrie les saisit. Lors de la conférence de la Paix à Paris. ils soumettent pas moins de onze mémorandums aux grandes puissances, tandis que sept délégations sont présentes à Paris. L'historien Arnold Joseph Toynbee en fournit un éclairage inédit. La France et la Grande-Bretagne sont en rivalité pour l'hégémonie sur les territoires de l'ex-Empire ottoman. La question assyrochaldéenne sera-t-elle abordée dans ce grand jeu d'échecs que se livrent ces deux Grands ? Ces pages d'histoire insuffisamment connues sont ici décryptées à travers différentes sources dont certaines sont inédites. Les épreuves vécues par les Assyro-Chaldéens durant la Grande Guerre sont à méditer pour comprendre leur présent. Aujourd'hui seront-ils, une nouvelle fois, les grands oubliés de cette tragédie collective qui se déroule sous nos yeux en Irak ? Succédant à la SDN, que fait l'ONU pour protéger ces minorités autochtones ? Pour y répondre, il est indispensable de savoir ce qui s'est joué lors de la conférence de la Paix, entre 1919 et 1925. Cet ouvrage y contribue.
Biographie de l'auteur
Sensible à la question des chrétiens d'Orient, proche des Assyro-Chaldéens, Claire Weibel Yacoub, laborantine, diplômée en Droits de l'Homme, a rédigé cet ouvrage au terme de multiples recherches, rencontres et investigations auprès de différentes sources britanniques et françaises.
Table des matières

Introduction
Première Partie : Les Assyro-Chaldéens n'étaient pas des inconnus

1. L'Occident avait des liens historiques avec les Assyro-chaldéens avant 1919
à l'aube du deuxième millénaire :
- Un intérêt croissant
- Le Saint-Siège et les Dominicains
- 1553 : schisme de l'Église d'Orient dite "nestorienne"
La France et les minorités chrétiennes orientales
Au XVIIe siècle, une porte d'entrée pour la France
- La diplomatie française s'active
- Le rôle des Capucins


Au XIXe siècle, la "clientèle"de la France
- Interventions de la France auprès de la Sublime Porte
- La diplomatie française et les Dominicains
L'Angleterre et l'Église anglicane
Liens avec l'Église syriaque orthodoxe
Liens avec l'Église d'Orient
La floraison des missions et ses conséquences

2. L'Occident était informé du génocide de 1915
Des signes avant-coureurs
Déjà, en 1895, les chancelleries s'alarment !
En 1909 : les prémices du pire
Fin 1914, exaltation des foules
Récit d'une tragédie collective
Au Hakkari, près de la frontière turco-persane (hiver 1914-hiver 1915)
L'occupation d'Ourmiah du 4 janvier au 24 mai 1915
À partir d'avril 1915 : Diarbékir, Mardin, Midyat, Séert, Bitlis
Ses sources
 1915-1916 : L'horreur révélée au monde
- Par les Lazaristes
- Par des Dominicains
- Par les Capucins et les Franciscaines de L'Immaculée-Conception de Lons-le-Saunier
- Par la presse internationale
- Par les chancelleries
1917, 1918, 1919, 1920 : les preuves s'accumulent
- En France, en Angleterre, aux États-Unis
- Au Vatican
- Succession de publications

3. L'après-guerre et les futures négociations de paix
Le président américain Wilson et le droit des peuples à l'auto-détermination
Difficultés d'application du droit des peuples
Deuxième Partie : Le rêve miroité

4. Union assyro-chaldéenne à Constantinople
Vers l'unité nationale sous le vocable "Assyro-Chaldéen"
30 décembre 1918, premier document politique signé par les catholiques
4 janvier 1919, second document politique signé par les Syriaques orthodoxes
15 février 1919, troisième document politique scellant l'union
Les Britanniques et la délégation de Constantinople
Les Anglais dubitatifs
Réactions de l'historien Arnold J. Toynbee
Une union éphémère
5. Les revendications des Assyro-Chaldéens à la conférence de la paix
Une délégation assyro-chaldéenne de Turquie
Un premier mémorandum
Un second mémorandum  "top secret"
Mémorandum du patriarche nestorien Mar Paulus Simon
Son contenu
Ses points non négociables
La délégation assyrienne des États-Unis
Son mémorandum
Ses initiatives à Paris
La délégation assyrienne du Caucase
Une première pétition collective
Lazare Yacouboff et sa pétition
La délégation assyrienne de Perse
Mgr Rahmani, patriarche syriaque catholique à Paris
Mgr Emmanuel II Thomas, patriarche chaldéen catholique, à Paris
Jean Gorek de Kerboran, un patriote lucide
Les Assyro-Chaldéens et la Société des Nations
6. Les Assyro-Chaldéens divisés
La question du nom national : un obstacle infranchissable ?
Instrumentalisation des Assyro-Chaldéens 
7. Les grandes puissances à la barre
Du côté anglais, préserver les intérêts britanniques à moindres frais
Les Assyro-Chaldéens, réfugiés à Bakouba
Une déléguée assyrienne : Surma Khanum
Un leader assyrien : le patriarche nestorien Mar Paulus Shimoun
La question du rapatriement des Assyro-Chaldéens
- Le haut-commissaire Wilson favorable à une enclave assyrienne
- Débats contradictoires autour du plan de Wilson
- Prudence de Lord Curzon devant le Parlement
Échec d'une requête commune des Assyriens de Perse et des Assyriens de Turquie
Des initiatives diverses
La Mésopotamie à l'Angleterre
Surma Khanum s'active à Londres
Côté français, préserver sa clientèle
Inquiétudes françaises face aux agissements anglais\
Charité et flatteries au service du clientélisme
La "Grande Syrie": un espoir pour les Assyro-Chaldéens
L'appel au général Gouraud : sa mission au Liban et en Syrie
Le géneral Gouraud et les Assyro-Chaldéens
- L'appel à Malek Cambar
- Formation d'un bataillon assyro-chaldéen

Troisième Partie : Le rêve brisé

8. Le traité de Sèvres : 10 août 1920
À la veille de Sèvres : révoltes et insurrections s'intensifient
Un traité fragile dès le départ
9. Sèvres révisé, conséquences néfastes pour les Assyro-Chaldéens
De Londres à Lausanne en passant par Le Caire et Paris 
Le traité de Lausanne (24 juillet 1923)
10. Désillusions pour les Assyro-Chaldéens
En Syrie 
Malek Cambar : sa mission en faveur de la France
Du rêve à la réalité : La Djèzireh syrienne
Rivalités assyro-chaldéennes et "hauts intérêts"des puissances
En Mésopotamie
Les Chaldéens désenchantés
- Contacts avec les Anglais
- Malek Cambar devant la SDN
Les Assyriens du Hakkari s'estiment trahis
- Formation des Assyrian Levies
- 1925, décembre noir pour les Assyriens
Quel avenir pour les Assyro-Chaldéens ?
- Un statut de réfugiés
- Massacres de Simélé et exil forcé
La SDN en quête d'un foyer pour les Assyriens (1933-1937)
Vers un transfert des Assyriens en dehors de l'Irak ?
En 1937, clôture de la question assyrienne par la SDN
Conclusion
Annexes
Éléments bibliographiques






Broché: 310 pages
Editeur : Cerf (3 mars 2011)
Collection : L'histoire à vif
Langue : Français
ISBN-10: 2204091820
ISBN-13: 978-2204091824

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs