Articles

Affichage des articles du mars, 2011

KIRKOUK : TENSIONS AUTOUR DU RETRAIT DES PESHMERGAS

La « journée de la colère » organisée dans tout l’Irak le 25 février, et diversement suivie selon les provinces, a eu pour conséquences inattendues d’envenimer le débat sur Kirkouk et son statut, disputé entre Kurdes et Irakiens. Le gouverneur de Kirkouk a, en effet, interdit une manifestation d’Arabes dans la ville et imposé un couvre-feu, alors que les troupes des Peshmergas entourent Kirkouk. Les partis pro-Arabes ont violemment critiqué cette décision, arguant que ses raisons ne tenaient qu’à une des revendications prévues par les manifestants, à savoir le départ des forces kurdes de la province.
Mais le ministre kurde des Peshmergas, Jaafar Sheikh Mustafa, a rétorqué que la présence de ses troupes était nécessitée par le danger que des Arabes extrémistes irakiens faisaient peser sur les Kurdes de Kirkouk. Ainsi, alors que ces derniers refusaient de prendre part aux manifestations du 25, les Kurdes semblaient craindre une attaque des quartiers et des partis politiques kurdes de l…

radio : diyarbakir, jean kellens, femmes d'iran, qalandars

Dimanche 3 avril 2011 à 8h00 sur France Culture : Diyarbakir, le portrait d'une ville orientale de Turquie. Avec François Skvor, traducteur de Diyarbakir, la ville qui murmure en ses murs, de Şeyhmus Diken, éd. Turquoise. Foi et tradition, Sébastien de Courtois.
Présentation de l'éditeur
Diyarbakir, le Tigre, la Mésopotamie : cinq mille ans pour une histoire d’amour qui s’est perpétuée jusqu’à nos jours. Aujourd’hui, au XXIe siècle, Diyarbakir – « Amed » de son nom kurde – est la métropole du sud-est de la Turquie, une agglomération en extension permanente que les Kurdes de cette région tiennent pour leur capitale. Dans cet ouvrage, publié en français pour la première fois, Seyhmus Diken se fait la voix de sa ville natale – une voix douce et amicale, une voix apaisée. Voix de son passé, de ses murs antiques et monumentaux, de cet anneau de pierre noire qui lui offre les plus longues fortifications urbaines de la planète. Au fil des pages s’impose le caractère basaltique d’une ci…

KURDISTAN D’IRAK : VISITE HISTORIQUE DU PREMIER MINISTRE TURC

Les 28 et 29 mars le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’est rendu en visite en Irak, accompagné de plusieurs ministres et d’une délégation d’hommes d’affaires « pour évoquer les relations politiques et économiques importantes avec ce pays voisin et renforcer la coopération économique et des sujets régionaux » a indiqué une source diplomatique turque, ajoutant que la question de la lutte contre le PKK serait également abordée avec le président de l’Irak, Jalal Talabani et le Premier ministre Nouri Al-Maliki.
Mais le point fort de cette visite a été l’étape d’Erbil, puisque c’était la première fois qu’un chef de gouvernement turc se rendait dans la capitale kurde. Le PKK n’était pas le seul sujet de désaccord entre la Turquie et la Région kurde. La question de Kirkouk et des relations entre Kurdes et Turkmènes a été aussi abordée, comme l’avait annoncé, un jour avant, Saadeddine Arkij, leader du Front turcoman, parti soutenu par Ankara. Mais, signe du réchauffement politique …

Parution : La Turquie : Occident ou Orient ?

Image
Géostratégiques nº 30  La Turquie : Occident ou Orient ?

"Osman Ier, fondateur de l’Empire ottoman en 1299, l’alliance du Lys et du Croissant sous François Ier, la prise de Constantinople (1453), le siège de Vienne, l’apogée de l’Empire turc à la mort de Soliman le Magnifique (1566), les fastes de la Sublime Porte, l’homme malade de l’Europe, le kémalisme, le traité de Sèvres sont autant de mots, de concepts, de formules, de clichés qui hantent encore l’imaginaire des Français. Mais nous sommes bien loin, hélas, du xixe siècle, lorsque l’université de Galatasaray attirait les élites balkaniques et que la presse turque (écrite en français) faisait la différence entre ce qui était traditionnel, à la Turquie, et ce qui était moderne, à la franca.De fait, l’ancienne deuxième Rome, Byzance, devenue Constantinople puis Istanbul, n’est pas simplement une destination touristique avec la Corne d’or, Topkapi, Sainte-Sophie. C’est aujourd’hui une ville de plus de 13 millions d’habitants, situ…

KIRKOUK : TENSIONS AUTOUR DU RETRAIT DES PESHMERGAS

La « journée de la colère » organisée dans tout l’Irak le 25 février, et diversement suivie selon les provinces, a eu pour conséquences inattendues d’envenimer le débat sur Kirkouk et son statut, disputé entre Kurdes et Irakiens. Le gouverneur de Kirkouk a, en effet, interdit une manifestation d’Arabes dans la ville et imposé un couvre-feu, alors que les troupes des Peshmergas entourent Kirkouk. Les partis pro-Arabes ont violemment critiqué cette décision, arguant que ses raisons ne tenaient qu’à une des revendications prévues par les manifestants, à savoir le départ des forces kurdes de la province.
Mais le ministre kurde des Peshmergas, Jaafar Sheikh Mustafa, a rétorqué que la présence de ses troupes était nécessitée par le danger que des Arabes extrémistes irakiens faisaient peser sur les Kurdes de Kirkouk. Ainsi, alors que ces derniers refusaient de prendre part aux manifestations du 25, les Kurdes semblaient craindre une attaque des quartiers et des partis politiques kurdes de la …

SYRIE : FACE À LA CONTAGION DU « PRINTEMPS ARABE », LES KURDES RESTENT PRUDENTS

Le 8 mars, douze organisations syriennes de défense des droits de l’homme, arabes et kurdes, ont réclamé la levée de l’état d’urgence en vigueur depuis le 8 mars 1963, après l’arrivée au pouvoir du parti Baath. Parmi les signataires du communiqué figurent l'Observatoire syrien pour les droits de l'Homme, la Ligue syrienne de défense des droits de l'Homme, l'Organisation nationale des droits de l'Homme en Syrie, le Centre de Damas pour les études théoriques et les droits civiques, le Comité kurde pour les droits de l'Homme en Syrie, l'Organisation kurde des droits de l'Homme en Syrie. « L'état d'urgence porte atteinte aux droits de l'Homme et aux libertés publiques en Syrie qui font l'objet de violations continues. Nous appelons à la levée de l'état d'urgence et à la libération de tous les détenus politiques » Les mêmes ONG réclamaient aussi la « promulgation d'une loi sur les partis politiques qui permettrait aux citoyens d&…

Aram Khachaturian : Gayaneh, danse des Jeunes Kurdes

Image

TV, radio : welcome, femmes soufies

Image
TV

Mercredi 30 mars à 20h40 sur Cinécinéma Premier : Welcome, de Philippe Lioret, 2008 :

Pour impressionner et reconquérir sa femme, Simon, maître nageur à la piscine de Calais, prend le risque d'aider en secret un jeune réfugié kurde qui veut traverser la Manche à la nage.





radio

Jeudi 31 mars à 16 h 30 sur France Culture : Éric Geoffroy pour Femmes soufies, de Sulamî (Entrelacs). À plus d'un titre, Jacques Munier.


Présentation de l'éditeur A la fois hagiographe, érudit et maître spirituel, Abû `Abd al-Rahmân Al-Sulamî est l'auteur d'une centaine de traités sur la spiritualité soufie, dont Tabaqât al-Sûfiyyah, une encyclopédie biographique dédiée aux maîtres soufis, oeuvre maîtresse qui le rendit célèbre. Issu d'une famille d'initiés, Sulamî est une des sources essentielles pour la connaissance de la spiritualité des Xe et XIe siècles (IIIe et IVe siècles de l'Hégire). Cette première traduction d'un traité phare de Sulamî demeuré longtemps inédit, y com…

Cinéma : Si tu meurs, je te tue

Image
Un film de Hiner Saleem. Sortie le 23 mars 2011.

Long-métrage français . Genre : Comédie
Durée : 01h28min
Année de production : 2010
Distributeur : Océan Films

Synopsis : Philippe, qui vient de sortir de prison, rencontre Avdal, un kurde à la recherche d’un criminel irakien. Les deux hommes se lient d’amitié. Avdal, qui rêve de rester en France, a prévu de faire venir à Paris sa fiancée, Siba. Soudain, Avdal meurt. Philippe se retrouve seul à devoir s’occuper de ses funérailles. Siba arrive à Paris et apprend la mort de son fiancé… Recueillie par un groupe de Kurdes, elle fait la connaissance de Philippe alors que Cheto, le père d’Avdal, arrive également à Paris…


Qadir Kaban

Image

Radio : reza espili, şeyhmus dagtekin, assyro-chaldéens, hiner saleem

Image
Du dimanche 20 mars jusqu'au vendredi 25 mars, à 1h 00 sur France Musique : Norouz : La Liberté au bout des doigts, poésies de Reza Espili, adaptées et lues par Véronique Sauger ; musique : Arvo Pärt, Philip Glass. Contes du jour et de la nuit.
Mardi 22 mars à 12 h 10 sur RFI : Şeyhmus Dagtekin, poète et écrivain né au Kurdistan de Turquie, en France depuis 1987. En Sol majeur.
Mercredi 23 mars à 7 h 30 sur RCF : Le Rêve brisé des Assyro-chaldéens. L'introuvable autonomie. Claire Yacoub, Cerf. Midi-Magazine, F. Terray.
Présentation de l'éditeurMésopotamiens, chrétiens depuis deux mille ans, les Assyro-Chaldéens furent remplis d'espoir au lendemain de la Première Guerre mondiale. Ils ne sont pas des inconnus pour l'Occident. Les premiers contacts remontent au XIIIe siècle. Au XVIIe siècle, la France passe même pour être leur protectrice. Pourtant, au XXe siècle, leur destin bascule. Durant la Grande Guerre, tout comme les Arméniens, ils sont victimes d'un terrible …

Contestation à Suleymanieh, futures élections anticipées, accord en vue : rappel chronologique

Image
Pour ceux qui ont manqué le début, ça commence là et aussi là.
Vendredi 25 février
Jour de protestation générale en Irak qui n'a vu bouger, au Kurdistan, que Suleymanieh et ses environs. À Erbil, seuls des pro-KDP ont défilé.
Le Parlement, réuni en session d'urgence a réclamé, en la personne de son président, Kamal Kirkouki, à la fois du gouvernement qu'il protège les citoyens (des forces de sécurité) et les forces de sécurité (des citoyens), et de cesser de stigmatiser les mouvements des protestataires comme 'anarchistes'.
Cette dernière remarque faisait réponse aux déclarations des officiels du GRK, dont le Premier Ministre Barham Salih, accusant franchement ou laissant entendre qu'une 'main' était derrière les manifestations (comprendre soit Goran, soit des pays voisins soit les deux ensemble) et qualifiant le mouvement de 'sédition' (fitna) et d'anarchie ou de vandalisme. Comme c'est exactement ce que vitupèrent les mollahs d'Iran en…

Ibrahim Tatlises victime d'une tentative d'assassinat

Image
Le chanteur Ibrahim Tatlises, a été abattu d'un coup de feu par un inconnu à Istanbul, cette nuit, tiré en pleine tête, alors qu'il quittait les studios de la TV Beyaz, avec son assistante, qui a été blessée à la nuque et est dans un état stable. Ibrahim Tatlises serait, lui, dans un état plus grave et l'on craint qu'il ne garde des séquelles de paraysie.
Les assassins auraient opéré à bord d'une voiture noire et se sont enfuis ensuite.
Âgé de 58 ans, "Ibo" est né à Urfa, d'une famille kurde et arabe. Surnommé l'Imparator, c'est un des chanteurs les plus populaires en Turquie, possédant sa propre radio, sa télévision, un quotidien, sa compagnie de bus et même une compagnie aérienne.

Newroz : Nouvel an kurde

Image
Rémi Fraud, Maire du 10ème arrondissement et Kendal Nezan, Président de l’Institut kurde de Paris ont le plaisir de vous convier à la réception célébrant :

le Nouvel an kurde
Lundi 21 mars 2011 à 18h30.

Salle des fêtes de la mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg Saint-Martin.

S'inscrire en ligne.

Concert : Sedigh Tarif, le maestro de la musique persane et kurde

Image
"Né à Sine (en persan : Sanandaj), capitale de la province du Kurdistan en Iran, région kurde au nord-ouest de l’Iran, Sedigh Tarif entre à vingt ans à la faculté des Arts de Téhéran. Il en ressort quatre ans plus tard un diplôme d’études théâtrales en poche. Il fréquente parallèlement les classes de chant du regretté Mahmud Karimi. Sa passion pour la musique, tout d’abord influencée par le célèbre chanteur kurde Sa’id Asgar Kordestâni, ne fait que croître. Il poursuit pendant cinq ans l’étude du répertoire persan auprès de Nasrollâh Nâsehpur. Pour enrichir son style et son répertoire, il travaille également avec Razavi Sarvestâni, détenteur de la méthode d’enseignement vocal du grand maître Nour Ali Khan Bouroumand. Il fait également appel à d’anciens enregistrements, notamment ceux d’un autre monument de la musique persane, Seyyed Hossein Tâherzâdeh dont il reprendra des morceaux pour les interpréter avec des instrumentistes reconnus, comme Majid Kiâni et Asgar Bahâri.Depuis de…

le sort des chrétiens en Irak-II Quelles perspectives ? Intervention du conseiller pour les Affaires religieuses auprès du ministre des Affaires étrangères français

Image
M. Olivier Poupard, conseiller pour les Affaires religieuses auprès du ministre des Affaires étrangères.

Je représente le ministère des Affaires étrangères. Je suis le conseiller pour les affaires religieuses de la ministre des Affaires étrangères, qui m'a demandé de la représenter à votre colloque. Je dois dire que l'organisation de ce colloque au Sénat sur le sort des chrétiens d'Irak est une excellente initiative et il faut en féliciter l'Institut kurde de Paris. Cette initiative, qui s'inscrit dans une actualité douloureuse, rejoint la préoccupation de la France d'agir concrètement, pour la défense des droits des chrétiens, mais aussi des autres minorités irakiennes. À cet égard, et au début de mon intervention, je veux dire que la France exprime sa confiance dans l'action déterminée des autorités irakiennes pour assurer la sécurité de l'ensemble de la population, y compris, bien sûr, des populations chrétiennes, et pour continuer le processus de red…

Hommage à Sheikh Ezzedin Hosseini

Image
L’Institut kurde de Paris et la famille Hosseini vous invitent à une réunion d’hommage à

Sheikh Ezzedin Hosseini
Leader spirituel et peronnalité politique du Kurdistan iranien décédé récemment en Suède.
Samedi 12 mars 2010, à 16h00 au siège de l’Institut.

"Le cheikh Ezzedine Hosseini naquit en 1922 dans la petite bourgade frontalière de Baneh au sein d’une famille de dignitaires religieux.Il participa de manière active au développement du mouvement de libération nationale du Kurdistan en adhérant dès le début des années 1940 au Zh.k. Komela.En 1946 il prit part au processus qui aboutit à l’instauration de la république de Mahabad et par la suite il pérennisa son engagement en étant constamment présent en qualité de camarade de route et de référant moral et intellectuel aux cotés des combattants et activistes de la cause sacrée kurde. Durant les événements de 1978 et 1979 qui conduisirent à la chute de la monarchie il fit preuve d’une constance et d’une rigueur implacables dans la déf…

le sort des chrétiens en Irak- II. Quelles perspectives ? Intervention du directeur de Cabinet de Massoud Barzani

Image
Dr. Fuad Hussein, directeur de Cabinet du président de la Région du Kurdistan.

Je suis particulièrement heureux d'être ici parmi vous et près de mon cher ami Kendal Nezan. Je suis heureux de voir tant de visages familiers et d'amis dans la salle.Il y un an déjà, nous avons subi cette terrible attaque terroriste, qui a coûté la vie à tant de personnes, à Mossoul. Lorsque nous avons entendu cette nouvelle, que tant de personnes avaient trouvé la mort, sur instruction du président Barzani, nous avons emmené les blessés dans les hôpitaux d'Erbil. Je m'y suis rendu moi-même, dans la soirée, et j'ai pu voir, sur place, des jeunes gens, des petits garçons, des petites filles, accompagnés de leurs parents. Beaucoup d'entre eux pleuraient, d'autres parlaient entre eux, mais tous criaient, tous criaient ce mot : "Pourquoi ? Mais pourquoi ?" Les larmes me sont montées aux yeux. Je me souviens avoir traversé la même situation, avoir été dans la même situation,…