Accéder au contenu principal

En direction du vent & Parîsabad

Samedi 29 janvier à 16 heures l’Institut kurde de Paris est heureux de vous convier à une rencontre-débat avec Fawaz Hussain à l’occasion de la sortie de ses derniers ouvrages :




&





Fawaz Hussain est né au nord-est de la Syrie dans une famille kurde. Il arrive à Paris en 1978 pour poursuivre des études supérieures de lettres modernes à la Sorbonne où il soutient une thèse de doctorat en 1988. Début 1993, il s’installe en Suède où il travaille à l’Institut français de Stockholm et enseigne à l’université de Lulea en Laponie. Depuis son retour en France en 2000, il partage son temps entre l’enseignement et l’écriture.

Ouvrages écrits ou traduits par l'auteur :
Siwarên êşê (Les Chevaliers du tourment). Recueil de nouvelles en kurde, Stockholm, éditions Welat, 1993
Biyanî (L’Etranger) d’Albert Camus. Stockholm, éditions Nûdem, 1995
Mirzayê biçûk (Le Petit prince) d’Antoine de Saint-Exupéry, Stockholm, éditions Nûdem, 1995
Le Fleuve. Récit, Paris, éditions Méréal, 1997. Réédité aux éditions Rocher /Le Serpent à plumes/Motifs, 2006
Dîroka edebiyata fransî ya sedsala hivdehan û hîjdehan. (Introduction à la littérature française du XVIIe et XVIIIe siècles), Stockholm, éditions Apec, 1998
La Poursuite de l’ombre (Siya evînê) de M. Uzun. Paris, Phébus, 1999
Chroniques boréales. Récit, Paris, L’Harmattan, 2000
Kurdên Heymanayê (Les Kurdes de l’Haïmana). Texte de Georges Perrot publié dans la Revue des Deux Mondes, 1865, traduit, préfacé et annoté par Fawaz Hussain. Stockholm, éditions Apec, 2000
Amîdabad. Recueil de nouvelles en kurde. Istanbul, Avesta, 2001
Meşa bi serhişkî û Agirê koçer (La Marche tête et Feu nomade), de Gérard Chaliand. Istanbul, avesta, 2005
Prof dans une Zep ordinaire. Témoignage, éditions Rocher/ Le Serpent à Plumes, 2006
Les Sables de Mésopotamie. Roman, éditions Rocher, 2007
En direction du vent. Roman, éditions Non Lieu, 2010
Parîsabad. Roman, Istanbul, Avesta, 2010

Institut kurde de Paris
106, rue La Fayette, F-75010 Paris
M° Poissonnière - Gare du Nord - Gare de l’Est
Entrée libre.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Concert de soutien à l'Institut kurde