Accéder au contenu principal

Concert-hommage



« LA PASSION DE JESUS CHRIST »
Église Saint-Roch - le 11 décembre 2010 à 20h30
296, rue St Honoré, Paris 1er – Métro Pyramides, Tuileries
Libre Participation - Accueil à partir de 20h


À l’initiative de l’Œuvre d’Orient, de Chrétiens de la Méditerranée et de Pax Christi France , un concert en hommage aux chrétiens d’Irak et à toutes les victimes du conflit irakien sous la présidence d’honneur de Mgr. Sako, Archevêque de Kirkouk (Irak), lauréat 2010 du prix de la paix décerné par Pax Christi International.
180 choristes, dirigés par André Gouzes et Jean François Capony, interprètent « La Passion de Jésus Christ » d’André Gouzes.
Ce concert est organisé en réponse à l’appel des évêques irakiens, suite à l’attentat sanglant du 31 octobre à Bagdad :
« Votre amitié nous encourage à rester sur notre terre, à persévérer et à espérer. Sans cela nous nous sentons seuls et isolés. »
Ce concert spirituel se présente comme une grande fresque sonore débutant par le tableau de l'entrée à Jérusalem lors des Rameaux, se poursuivant par l'institution de la Cène et le Jardin des oliviers jusqu'au récit proprement dit de la Passion selon Saint Jean.
Toutes les œuvres musicales du concert sont extraites du corpus de la « Liturgie chorale du peuple de Dieu » composé par le Père dominicain André Gouzes.
Jean-François Capony, chantre à l’Abbaye de Sylvanès, dirige les 180 choristes du chœur Saint-Ambroise, du chœur des Chantres d’Ile-de-France, et des chorales liturgiques d’Ile de France, d’Auvergne, d’Alsace, du Nord et de Belgique qui se produisent gracieusement.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Concert de soutien à l'Institut kurde