Accéder au contenu principal

Synode Moyen-Orient

À l'occasion du synode des églises catholiques du Moyen-Orient, qui n'est pas, contrairement à ce qu'on lit trop souvent, un synode des églises arabes chrétiennes, car figurez-vous que tous les chrétiens d'Orient ne sont pas arabes, le journal La Croix, RCF, l'Œuvre d'Orient et Radio Vatican mettent en ligne chaque jour des entretiens avec un des évêques présents : 

 Aujourd'hui, Mgr Louis Sako, archevêque de Kirkouk.


Sur la chaîne KTO messes d'ouverture en direct du 10 octobre et messe de clôture du 24.

Programme de la chaîne consacré au synode :

Deux flashs d'information par jour

Du 10 au 25 octobre, à 12h25 et 15h25, en partenariat avec H2O et Sel & Lumière. Des rencontres de participants au Synode pour comprendre de l'intérieur l'avancement des travaux.
Retrouvez ces flashs d'information au fur et à mesure de leur diffusion en suivant ce lien


Cinq Magazines


Parlons-en : pour décrypter et comprendre les thèmes et les enjeux du Synode pour le Moyen-Orient (diffusion le 14 octobre à 20h40)

Caritas : L'Œuvre d'Orient présentera l'importance de la présence sociale de l'Église Missionnaire au Moyen-Orient, ouverte à tous (diffusion le 22 octobre à 20h40)

Églises du Monde : TurquieTerre Sainte et Koweït seront les pays des Églises analysées par Pierre Schmidt et ses invités (diffusion les 12, 19 et 26 octobre à 19h40)


Cliquez sur les liens correspondants pour revoir ces programmes après leur diffusion.


Cinq documentaires


Soirée Chemin Neuf - Le défi de l'Islam : trois témoignages très différents, trois approches très singulières, qui se répondent entre elles, sur le contact avec le monde musulman, à voir ensemble (diffusion le 10 octobre à 21h45)

Un jardin secret : les Clarisses de Jérusalem, qui œuvrent sans faillir pour le dialogue interreligieux (diffusion le 11 octobre à 20h40)

Ordre de Malte : la grande histoire des chevaliers de l'Ordre de Malte depuis les Croisades jusqu'à son actualité de prise en charge médico-sociale (diffusion le 13 octobre à 20h40)

Monseigneur Rabban, évêque en Irak : Kurde,(c'est pas moi qui l'ai dit, c'est eux !) catholique et Irakien, Mgr Rabban veut bâtir pour accueillir les exilés en détresse (diffusion le 16 octobre à 20h10)

La lumière du désert : une fenêtre sur Saint-Macaire, l'un des plus anciens monastères au monde, lieu d'un véritable renouveau, qui héberge près de 130 moins coptes orthodoxes (diffusion le 24 octobre à 21h45)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Épuisé sur Amazon, on peut trouver le manuel à des prix raisonnables chez Decitre.

Introduction(extraits) "L'araméen, dit-on, est la langue des anges, et si vous prévoyez qu'à défaut d'une vie vertueuse un petit coup de piston ne sera pas de trop pour que vous soyez admis dans le Jardin d'Allah au jour du Jugement, quand vous serez perdu au milieu de la multitude des humains se pressant devant l'entrée, vous pouvez espérer que son redoutable gardien sera si heureux de vous entendre le saluer dans sa propre langue qu'il entrouvrira la porte pour vous laisser passer." (Ceux qui se demanderaient pourquoi le soureth est la langue des anges, même ceux gardant le Paradis des musulmans, peuvent se reporter à ce lien, on vous dit tout).

"Si votre esprit, plutôt que se s'élever vers les sphères célestes, est attiré par celles d'ici-bas, vous serez fasciné par une langue qui porte le témoignage écrit de l'histoire de l'humanité – tant matérie…

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

À signaler sur le Cercle catholique syriaque, un article en ligne, passionnant, de Françoise Briquel-Chatonnet, initialement publié dans les actes du colloque Dialogue des religions d’Abraham pour la tolérance et la paix, Tunis 8-10 décembre 2004, Tunis, université Al-Manar : Abraham chez les auteurs syriaques : une figure du croyant pour des chrétiens en monde musulman.
Il s'agit d'une étude de la figure d'Abraham telle que l'ont vue, développée et commentée les chrétiens syriaques, d'abord en la distinguant du judaïsme et puis de l'islam, comme l'introduit l'auteur elle-même :
Les chrétiens syriaques ont produit une abondante littérature très ancrée dans le patrimoine biblique dont ils étaient nourris. C’est pourquoi, invitée à m’intéresser à Abraham en tant que figure de la tolérance dans les trois religions monothéistes, j’ai souhaité partir de cette littérature qui se révèle de grand intérêt. Comme cette littérature spirituelle ou mystique syriaque n&…

Concert de soutien à l'Institut kurde