Radio : églises d'orient, Ibn Arabî

Dimanche 19 septembre à

6 h et 22 h sur France Culture : L'interprétation est un voyage, avec Denis Gril (université de Provence), traducteur du Dévoilement des effets du voyage, Ibn Arabî. Cultures d'islam, A. Meddeb.

"Nous recevons un des éminents spécialistes du grand soufi Muhyî ad-Dîn Ibn ‘Arabî (Murcie, 1165 - Damas, 1240). Nous conversons avec lui autour de sa traduction du Dévoilement des effets du voyage, œuvre où Ibn ‘Arabî nous montre que le texte coranique est porteur d’un sens infini dont l’interprétation constitue un voyage métaphysique, cosmologique, initiatique. En effet, l’herméneutique constitue le modèle même du voyage, puisqu’elle fait passer de la parole ou du symbole à sa compréhension en escaladant les degrés de l’être et en fouillant dans les strates de l’écriture. Le Coran est identifié à celui à qui il est destiné. Chaque lecteur du Livre s’assimile au voyageur. D’abord il s’identifie au prophète de l’islam qui a été transporté de nuit de la Mecque à Jérusalem avant d’être propulsé vers l’Ascension des cieux pour parvenir au plus près du foyer divin. Ensuite, chaque référence coranique aux prophètes ici convoqués (Noé, Idriss -- Elie --), Abraham, Moïse) gagnent leur sens universel en faisant voyager le lecteur de la révélation à l’hermétisme, de l’alchimie à la cosmologie. C’est ainsi que ce voyage dans l’univers du sens nous fait traverser les frontières du concept pour nous retrouver dans le continent du signe. Comme l’illustre l’épisode du sacrifice d’Abraham qui engage les notions de rançon et de substitution relayées par le passage du corps à la demeure : le bélier qui est substitué au fils pris comme rançon suscite l’évocation de la mansion zodiacale dont la bête est le signe. Chacun de ces voyages et leurs effets convergent vers l’homme, dépositaire du secret divin, seul capable de recevoir le souffle au centre des cieux. L’homme est identifié à la Révélation à travers une longue transformation intérieure dans les voyages des prophètes. Ainsi devient-on tout entier oreille avec Moïse entendant la parole divine. Il s’agit d’un voyage vers le Coran, dans le Coran. Le lecteur est convié au voyage du Coran : « Réalise ce voyage, tu te féliciteras de son aboutissement. »"




8h00 sur France Culture : Le synode des évêques orientaux en octobre prochain ; Foi et tradition, Jean-Pierre Enkiri.

Mercredi 22 septembre à 13 h 30 sur RCF : Histoire des églises d'Orient (1) : Introduction. Histoire du christianisme, H. Billard.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs