Les jeunes disparues de Dersim




Les jeunes disparues de Dersim
de Nezahat Gundogan
2 octobre 2010 à 20h00,
Studio des Ursulines
10 rue des Ursulines,
75005 Paris.


Entrée libre

À l’instar des événements d’Argentine, dans les années 1937-1938, des centaines d’enfants kurdes de la province de Dersim furent arrachés à leurs familles par les militaires turcs. Au nom de « la civilisation », de très nombreuses jeunes filles ont été placées dans des familles d’officiers turcs à l’autre bout de la Turquie.
Nezahat et Kazim Gundogan ont enquêté pendant 3 ans. Huriye et Fayma, 80 ans, se rappellent encore le jour où elles furent enlevées, leur immense traumatisme, leur vie dans ces familles turcophones si loin de chez elles, et, plus tard, le retour au Kurdistan et la rencontre avec leurs familles. Le documentaire tire sa force des témoignages, des photos et des documents rares et passionnants.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs