Moïse de Khorène : Histoire de l'Arménie

Histoire de l'Arménie par Moïse de Khorène
Nouvelle traduction de l'arménien classique par Annie et Jean-Pierre Mahé
(d'après Victor Langlois), avec une introduction et des notes.


Présentation de l'éditeur :
Qui saurait retracer l'histoire de temps immémoriaux, à l'époque où la terre, à peine émergée du Déluge, commençait tout juste à se repeupler ?
Telle est pourtant la mission impossible que le prince Sahak Bagratouni confie à Moïse de Khorène : écrire l'histoire de l'Arménie, depuis l'Arche de Noé jusqu'à la mort, en 439, de Mesrop Machtot's, inventeur de l'alphabet arménien.
Partant à la recherche de ces temps disparus, Moïse retrouve le livre du savant syrien Mar Abas Gatina, tiré, dit-on, des archives royales de Ninive, et il décide de le confronter à la Bible, aux historiens grecs et aux traditions non écrites de sa nation.
Il en résulte une fresque grandiose, où l'épopée côtoie le conte, les proverbes et les chansons, tandis que le folklore dialogue avec l'histoire. Des combats de géants, après l'effondrement de la Tour de Babel, on passe à l'affrontement des royaumes et des empires, puis à l'épanouissement de l'Arménie chrétienne, avec la traduction de la Bible et les premiers chroniqueurs. Mais bientôt le pays sombre dans l'anarchie et la guerre, semblant retourner au chaos primordial.
Témoin capital de la mémoire collective des Arméniens, cette histoire a forgé la conscience nationale de tout un peuple. Connue en Europe à la fin du XVIIe siècle, elle a suscité des débats passionnés sur les sources, la date et l'identité même de son auteur. En même temps, elle n'a cessé de stimuler les recherches archéologiques, historiques et ethnographiques, devançant ou provoquant parfois d'importantes découvertes.

L'introduction et la traduction d'Annie et Jean-Pierre Mahé offrent une véritable initiation aux sources historiques, aux légendes et aux traditions sur lesquelles reposent le chef d'œuvre du "Père de l'histoire arménienne".


Table des matières

Introduction
I. La question de Moïse de Khorène

1. Moïse de Khorène par lui-même
2. Témoignages médiévaux sur l'auteur et sur son œuvre
3. Découverte de Moïse par l'Occident
4. Critique des sources et débats sur la date de l'Histoire de l'Arménie
5. Ethnographie et traditions orales
6. Confirmations archéologiques

II. Structures narratives de l'Histoire de l'Arménie

1. Histoire et fable : Moïse entre la Grèce et l'Iran
2. Décor et mise en scène :
Dialogue de l'historien et de son commanditaire ; Moïse écrivain de cour ; à la recherche de livres introuvables ; information bibliographique ou fiction narrative ?
3. L'Histoire de l'Arménie sous forme de paradoxe borgésien ?

Trois cercles de fiction ou trois degrés de narrativité ? ; livres réels ou décors en trompe-l'œil ? ; une histoire parlant d'autres livres ou du monde extérieur ? ; espaces géographiques et parole humaine ; énigmes étymologiques et évidence des origines ; ordre social et ordre chronologique ; Moïse et le dynastisme arménien ; du chaos primordial à la catastrophe finale.

III. Moïse de Khorène et l'histoire

1. Sources orales et écrites de l'Histoire de l'Arménie
2. Valeur historique de l'ouvrage
Anachronismes ou décalages chronologiques ? ; qualité des informations sociales et institutionnelles ; Moïse et le passé linguistique de l'Arménie ; mémoire collective et stylisation historique.
3. Intentions politiques de l'Histoire de l'Arménie
Passé glorieux et présent malheureux ; éloge de la monarchie et ambitions royales des Bagratouni ; ambiguïtés de la chronologie.
Conclusion : pour une approche interdisciplinaire.

Notice sur la traduction et les notes
Transcription des noms propres arméniens
Abréviations des livres bibliques

HISTOIRE DE L'ARMÉNIE

Livre I
Généalogie de l'Arménie majeure
[Des origines à Alexandre de Macédoine]

À la recherche du passé :
Lettre à Sahak Bagratouni – Excellence des sources grecques – Paresse intellectuelle des anciens rois d'Arménie – D'Adam à Abraham, sur le peuplement de la terre – Mar Abas Catina et le livre des ancêtres au temps de Valarchak.

Les héros des origines :
Haïk et Bêl ; les descendants de Haïk – Aram – Ara le Beau et Chamiram – Généalogies d'Abraham à David – Anouchavan Sausanevêr.

Les premiers rois :
De Parouïr à Tigrane – Tigrane et Adjahak – Vahagn et les descendants de Tigrane – La guerre de Troie.

Extrait des fables des Perses : Biouraspi-Adjahak.

Livre II
Histoire des temps intermédiaires de nos ancêtres
[De la mort d'Alexandre à la mort de Terdat]

Des Parthes aux Romains :
Essor de l'empire des Parthes – Valarchak organise l'armée et le royaume d'Arménie – La cour et les dynastes ; Tork' Angel – Archak, fils de Valarchak – Les archives d'Édesse – Artachês Ier, fils d'Archak – Tigrane II, son fils Artavazd et Rome – Archam et Hérode.

L'âge apostolique :
Abgar, le Christ et l'apôtre Thaddée – Sanatrouk et le martyre des apôtres en Arménie.

Nouvel essor du royaume :
Ervand et Artachês :
Ervandachat, Bagaran et Ervandakert ; guerre d'Ervan contre Artachês et Sembat ; règne d'Artachat ; mariage avec Sat'inik ; intrigues des fils du roi et lutte contre les Romains ; les institutions d'Artachês ; mort d'Artachês ; Artavazd, fils d'Artachês, et les K'adj.
Tiran, fils d'Artachês – Terdat Bagratouni – Le dernier Tigrane – Valarch et la construction de Valarchapat – Bardésane et l'Histoire des temples du prêtre Olympios.

La montée des Sassanides :
Khosroz, le père de Terdat et ses luttes contre le Sassanide Artachir :
Abrégé de l'Histoire d'Agathange ; les Pahlavik et les Archakouni de Perse ; légendes sur l'avènement des Sassanides ; campagnes de Khosrov ; trahison d'Anak le Parthe, père de saint Grigor.

Vacance du trône et domination perse.

Terdat le Grand et Grigor l'Illuminateur :
Jeunesse et éducation de Terdat et de saint Grigor – Origine des Maminokian – Règne de Terdat le Grand :
Prouesses du jeune roi ; mariage avec Achkhên et rencontre avec Constantin ; massacre des Selkouni ; guerre en Alvank ; Nounê et la conversion des Ibères ; défaites sassanides ; fondation de Constantinople ; le concile de Nicée ; la forteresse de Garni ; martyre d'Aristakês et mort de saint Grigor dans la grotte de Manê ; enpoisonnement de Terdat et remontrances aux Arméniens.

Livre III
Conclusion [de l'Histoire] de notre patrie
[De la mort de Terdat à la mort de saint Sahak et de saint Mesrop]

De la mort de Terdat à la mort d'Archak :
Le royaume livré à l'anarchie – Khosrov, fils de Terdat :
Restauration par les Romains ; saint Jacques de Nisibe ; la forêt de Khosrov et la cour de Dvin ; invasions caucasiennes ; guerres contre les Perses et mort de Khosrov.
Tiran, fils de Khosrov :
Le roi, saint Vert'anês et saint Yousik ; guerre des Grecs contre les Perses ; Julien l'Apostat et le martyre de saint Yousik ; Tiran, aveuglé par Chapouh.
Archak, fils de Tiran :
Entre les Perses et les Grecs ; saint Nersês, ses institutions charitables et ses actes diplomatiques ; les crimes d'Archak contre ses neveux, Genêl et Tirit' ; destruction d'Archakavan et de Tigranakert ; luttes contre les dynastes et exil de saint Nersês ; le bienheureux Khad ; le concile de Constantinople ; captivité et mort d'Archak.

Vers la division du royaume :
Pap, fils d'Archak :
Trahison et châtiment de Méhroujan ; empoisonnement de saint Nersês ; mort de Pap.
Règne de Varazdat, puis conjointement, de Valarchak et Archak – Partage de l'Arménie et rivalité entre Archak et Khosrov :
Division du royaume et déplacement des dynastes ; défaite et mort d'Archak.

L'âge des Saints Traducteurs :
Le bienheureux Mesrop – Retour des dynastes – Archiépiscopat de Sahak le Parthe – Veramchapouh, frère de Khosrov :
Capture de Khosrov ; succès diplomatique de saint Sahak en Perse ; les alphabets de Daniel et de Mesrop.
Règne du Sassanide Chapouh et période d'anarchie – Reprise des liens avec Byzance et règne d'Artachês :
Mission de Mesrop à Byzance et en Arménie occidentale ; construction de Karin-Théodosiopolis ; missions de Mesrop et des Saints Traducteurs ; le concile d'Éphèse ; le voyage d'étude de Moïse de Khorène ; l'abolition du royaume d'Arménie et l'exil de saint Sahak.
Les dernières années de saint Sahak et de saint Mesrop :
Sahak, rentré d'exil, et l'indigne Chamvêl ; mort de saint Sahak et de saint Mesrop ; lamentations sur l'Arménie.

Annexes
Notes – Bibliographie – Index des noms de personnes et de lieux – Carte


Broché: 455 pages
Editeur : Gallimard (26 octobre 1993)
Collection : L'aube des peuples
Langue : Français
ISBN-10: 2070729044
ISBN-13: 978-2070729043


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs