Mirîna Diclê : La Mort du Tigre

Du 2 au 29 juin 2010 à la Galerie de la Maison des photographes, 121 rue vieille du Temple, 75003, Paris :

La Mort du Tigre
Mirîna Diclê

de

Vernissage mardi 15 juin à partir de 18h30.


Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h le WE.


Avec l’appui d’entreprises européennes (Autriche, Suisse, Allemagne), la Turquie prévoit de construire le plus grand barrage du pays, près de la Syrie et de l’Irak. Au coeur de l’ancienne Mésopotamie, cet ouvrage inondera plus de 300 km2 de vallée, dont une part importante du patrimoine historique et culturel du Kurdistan avec la ville d’Hasankeyf ; mais le danger majeur du projet concerne les populations locales.

Le consortium d’Ilisu a planifié, sans concertation avec les populations, l’expropriation de 108 villages et le déplacement forcé de plus de 55 000 personnes majoritairement Kurdes - un coût social exorbitant pour des bénéfices non garantis.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs