TV, radio

TV

Dimanche 16 mai à 20h40sur Orange cinénovo : Yol, de Yilmaz Güney et Serif Gören.











Radio

Dimanche 16 mai à 8h00 : Journal de déportation. Le témoignage de Yervant Odian (1869-1926), journaliste et écrivain : Journal de déportation, éd. Parenthèse. Foi et tradition, J.P. Enkiri.

Présentation de l'éditeur

Septembre 1915, Istanbul. Un soir, on frappe à la porte: « Yervant Odian est-il là ? ». Dès lors, l'implacable organisation génocidaire turque va l'entraîner sur les routes et dans les sinistres camps du désert syrien. Au sein des colonnes de déportés, il rejoint le destin de ses compatriotes arméniens, bien que se considérant presque comme un « privilégié », en raison de son statut d'écrivain reconnu.

Immergé dans un quotidien de tortures, glacé d horreur devant les situations d humiliation, les impitoyables persécutions que subissent les déportés et, pour finir, les exécutions et l'extermination, un rare instinct de survie préserve Yervant Odian. L'écrivain satirique et journaliste, survivant à ces « années maudites », ce cauchemar, revient à Istanbul en 1918 au terme d'un long voyage en enfer et retrouve sa table de rédacteur. Aussitôt, il s'attache à consigner ses souvenirs témoignant ainsi au nom de tous ces anonymes disparus, et il sera l un des rares écrivains arméniens à s'y consacrer au lendemain du génocide. De ce travail de mémoire résulte un récit à la fois distancié, précis et dépouillé, pour surtout « être fidèle à la réalité, n'altérer en rien les faits, n'en exagérer aucun ».

Une forme de « poétique de la simplicité ».

Biographie de l'auteur
Yervant Odian (1869-1925), écrivain satirique arménien, est arrêté en août 1915 après la rafle des intellectuels marquant le début du génocide arménien ; il est déporté dans le désert syrien. Il survit par miracle, revient à Istanbul plus de trois ans plus tard et reprend ses activités de journaliste et d'écrivain pour le quotidien Jamanak dans lequel il publiera ses souvenirs de déportation. Son œuvre protéiforme, sa plume acérée et sa satire féroce lui confèrent une place singulière dans la littérature arménienne.

Broché: 488 pages
Editeur : PARENTHESES (25 février 2010)
Collection : Diasporales
Langue : Français
ISBN-10: 2863641964
ISBN-13: 978-2863641965






Mardi 18 mai à 21h sur RCF : Avec Fawaz Hussain pour En direction du vent ( Non Lieu). Au fil des pages, E. Fischer.

Présentation de l'éditeur
Lorsque je suis parti de chez moi, je n'aurais jamais imaginé que je m'éloignerais autant de ce Kurdistan de toutes les convoitises et de toutes les douleurs. Sur le chemin jonché de traquenards et de dangers, j'étais en nage comme si je sortais des eaux de l'Euphrate. La sueur qui me coulait du front se frayait un chemin entre mes sourcils et mes cils pour me piquer les yeux et me brouiller la vue. Que fuyais-je ? De quoi avais-je peur ? Il nous était difficile d'être Kurdes sur la terre de nos ancêtres. Des guerriers arabes, turcs et iraniens avaient juré notre anéantissement sur la tête de leur mère et le Coran de La Mecque. Depuis qu'ils avaient envahi notre sol, ils nous imposaient des identités qui nous allaient comme des guêtres à un lapin. Ils voulaient tout contrôler, absolument tout ; notre façon de respirer, de bouger et surtout de rêver. Ces hommes craignaient nos rêves de liberté et nos phantasmes de paix comme la peste et le choléra réunis. Ainsi débute l'une des nouvelles de ce recueil, nouvelles dont l'assemblage constitue un véritable roman qui conte les tribulations d'un Kurde exilé en France, hanté par la figure du Père, resté au pays.

Biographie de l'auteur
Fawaz Hussain est né au nord-est de la Syrie dans une famille kurde. Il arrive à Paris en 1978 pour poursuivre des études supérieures de lettres modernes à la Sorbonne où il soutient une thèse de doctorat en 1988. Début 1993, il s'installe en Suède où il travaille à l'Institut français de Stockholm et enseigne à l'université de Lulea en Laponie. Depuis son retour en France en 2000, il est professeur de français en Seine-Saint-Denis et à la Mairie de Paris. Du même auteur : Le Fleuve, Méréal, 1997, réédité dans la collection Motifs, Le Serpent à Plumes, 2000 ; Chroniques boréales, L'Harmattan, 1999 ; Prof dans une ZEP ordinaire, Le Serpent à Plumes, 2006 ; Les Sables de Mésopotamie, éditions du Rocher, 2007.

Broché: 113 pages
Editeur : Editions Non Lieu (18 mars 2010)
Collection : A la marge
Langue : Français
ISBN-10: 2352700809
ISBN-13: 978-2352700807


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs