Coup de cœur du mois : Ibrahim Keivo


Bonne nouvelle : sortie le 20 mars d'un CD d'Ibrahim Keivo, intitulé Chants de la Djezireh, et regroupant les répertoires syriaques, kurdes – dont des chants yézidis–, arméniens et arabes. Bref tout le méli-mélo des peuples de la région, à l'image aussi de l'histoire personnelle d'Ibrahim Keivo, dont un des grands-pères, arménien, fut l'unique rescapé de sa famille anéantie lors du génocide de 1915, et qui fut recueilli dans une famille de kurdes yézidis.

Ibrahim Keivo apprend tout jeune à jouer du saz, du buzuk, du baghlama. Après des études secondaires à Hassakeh, il part à Alep étudier auprès de Nouri Iskandar. En 1993, il reçoit le Prix Ornina lors du Troisième Festival de chant syrien et en 1995, le Trophée d'Or d'Ornina.





Date de sortie d'origine : 20 mars 2010
Label: Inédit/maison des cultures du monde
Copyright: (c) Maison des Cultures du Monde
Durée totale: 1:18:32
Genres:
ASIN: B00393242W


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs