Vision d'horreur



La plus réjouissante blague du mois ou l'événement le plus traumatisant pour l'Éducation nationale turque, selon les points de vue : D'innocents enfants turcs dans une école primaire de la province de Konya ont eu le choc de leur courte vie en ouvrant un de leurs manuels scolaires : Une des cartes qu'il contenait montrait qu'un État appelé Kurdistan avait bouffé tout le sud-est de la Turquie.

Yayin, la maison d'édition responsable de cet attentat psychologique sur cervelles juvéniles s'est platement excusé 1/ de n'avoir pas vérifié les images, 2/ d'avoir piqué au hasard sur Internet l'objet du délit (c'est pas de notre faute, on a volé plus malhonnête que nous, en gros)

Ce qui peut nous amener à deux conclusions : 1/ ça leur apprendra à pomper des images sans souci de leur provenance ni de leur copyright éventuel, et que 2/ décidément, même sur le web, il faut toujours se méfier des gens à qui l'on pique : des fois, on tombe sur des crypto-arméno-kurdo-séparatistes qui ont dû bien s'amuser...

La maison s'est excusée auprès de la nation turque toute entière, ce qui est peu. À la place des Turcs, j'aurais réclamé qu'ils se fassent hara-kiri, rien de moins.

Cela dit, il est à noter qu'il a fallu attendre février pour qu'on découvre l'affreux complot alors que le deuxième trimestre scolaire est largement entamé. Il y en a qui mettent du temps à percuter...
(source Hürriyet, via Rudaw,net)


'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.'
Albert Rosenfield.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs