Salmawayh ibn Banân, Père du calife


Salmawaih (Salm, Salmâ, Salomon) b. Banân, fut un des directeur du Bayt al-Hikma sous Ma'mûn. Yahyâ le Barmékide lui aurait déjà confié la révision d'une traduction de l'Almageste. Il fit partie de la délégation que Ma'mûn envoya en Occident chercher des manuscrits. Il joua surtout un grand rôle auprès de Mu'tasim, ainsi que son frère Ibrahîm, responsable du Trésor. Selon Ibn Abî Usaybî'a, ils disposaient du sceau du calife et toutes les décisions de l'État ne se prenaient qu'avec leur accord. Le vizir de Mu'tasim était d'ailleurs à cette époque Fadl ibn Marwân, qui était chrétien selon Ibn al-Nadîm, mais avait dû se convertir pour pouvoir occuper ce poste. De Salmawaih, Mu'tasim disait : "Salmawaih, mon médecin, est pour moi plus grand que le qâdî des qâdîs car celui-ci juge pour ce qui concerne mon argent et celui-là pour ce qui concerne ma personne (nafsî : mon âme), or ma personne est plus noble que mon argent et mes biens." Le calife l'appelait "Mon Père" et jeûna après sa mort, qui survint en 893/40. Hunayn ibn Ishâq le considérait comme le plus savant de ses contemporains dans l'art de la médecine. C'est lui qui fit nommer le catholicos Abraham en 837.

Bénédicte Landron, Chrétiens et musulmans en Irak: Attitudes nestoriennes vis-à-vis de l'Islam, III, Rencontres par l'intermédiaire de la médecine.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs