Radio : Hallâj, rencontres d'Averroès,

Samedi 1er août à 23h36 sur France Culture : Hallâj, figure christique de l'islam, avec Stéphane Ruspoli, spécialiste du soufisme et traducteur, entre autres, de Le Message de Hallâj, l'Expatrié, aux éditions du Cerf.


Présentation de l'éditeur
Poète et mystique persan d'ascendance zoroastrienne, Hallâj, mort martyr en 922/309 de l'hégire, fit ses débuts très remarqués dans l'ancienne et brillante école soufie de Bagdad. Puis il entama une carrière de prophète itinérant en Perse et jusqu'aux Indes, pour prêcher sa conception de la connaissance libératrice, qu'il appelait la " religion du Vrai ", une expression tirée du Qoran. Hallâj entendait ainsi le retour à l'essence de la Révélation, dont découlent le judaïsme, le christianisme et l'islam, mais sa doctrine impliquait de dépasser la religion commune et le légalisme en découvrant la souveraineté de l'amour. La spiritualité de Hallâj vise la pleine " réalisation de soi " (tahaqquq) dans le miroir d'une conscience purifiée et transformée en Dieu. On découvre aussi des accents évangéliques remarquables, et quelques traces de gnose manichéenne (cet étrange christianisme perse !) dans le superbe recueil du Dîwân de Hallâj, qui a ému et fasciné des générations de soufis, séduits par la ferveur de ce mystique audacieux. Hallâj a converti à sa doctrine de l'éveil à la " sainte lumière " des foules entières, avant d'être arrêté, emprisonné à Bagdad, et de finir crucifié comme hérétique. En sa personne, avant Sohravardî (m. 1191), qui fut également condamné par les docteurs de la Loi (Shar-a), c'est la grande voix des intellectuels soufis, ces " gnostiques de l'islam ", qui s'élève contre le conformisme et la sécularisation religieuse, en s'appuyant sur une herméneutique mystique du Qoran. Il y a évidemment une percée messianique dans Le Message de Hallâj l'Expatrié, qui, par le canal du Qoran, nous renvoie également aux sources vives du judéo-christianisme, premier berceau idéologique de l'islam. Le culte d'amour qu'il adresse au Dieu-lumière dans ses psaumes nous dévoile la qualité et la densité de son expérience spirituelle, au-delà de tout formalisme théologique. La sélection des meilleurs vestiges de son œuvre, retraduite et commentée dans ce livre, offre une nouvelle rétrospective sur Hallâj et sa doctrine, que les travaux de Louis Massignon avaient révélés en Occident au siècle dernier.

Biographie de l'auteur
Parmi les récentes publications de Stéphane Ruspoli figurent Le Livre des théophanies d'Ibn Arabî et Le Traité de l'Esprit saint de Rûzbehân (Paris, Ed. du Cerf, colt. " Patrimoines-islam ", respectivement 2000 et 2001) ; Le Christ essénien (Paris, Arfuyen, 2005) ; et Le Livre " Tâwasîn " de Hallâj (à paraître en 2006).





Entre l'Islam et l'Occident, la Méditerranée ? 3 soirs de suite à 20h30, sur France Culture.
Sur le thème des Rencontres d'Averroès j'ai des réserves – ou de l'agacement – quand je vois qu'une fois encore on sépare l'islam – ce tiers de la civilisation occidentale, cette fusion des pensées de Mésopotamie, d'Iran et de Méditerranée – du christianisme, ce qui est absurde et, dans ce cas où mettre les juifs ? Enfin, si on sort des éternelles rengaines sur le "dialogue des religions" et autres sujets-bateaux comme le djihad et le choc des civilisations, ça peut être intéressant mais j'en doute un peu vu l'intitulé des débats :

Lundi 3 août : Entre Mahomet et Charlemagne, faille irréductible ou monde commun ? Table ronde animée par Emmanuel Laurentin. Avec Jocelyne Dakhlia (EHESS), historienne ; Ali Benmakhlouf (univ. Nice-Sophia Antipolis), philosophe ; Marwan Rashed (ENS), professeur de grec ancien.

Mardi 4 août : Entre islam(s) et laïcité(s), fractures durables ou convergences possibles ? Avec Cengiz Aktar (univ. Bahçesehir à Istanbul), spécialiste des questions européennes ; Abdennour Bidar, écrivain et professeur de philosophie ; Mustapha Cherif (univ. d'Alger), philosophe et théologien, cofondateur du groupe d'amitié islamo-chrétienne ; Franck Frégosi (CNRS unité Prisme/univ. Robert Schumann à Strasbourg).

Mercredi 5 août : Entre djihadisme et occidentalisme, nouvel affrontement des blocs ou renaissance méditerranéenne ? Avec Mathias Enard, écrivain ; Mohamed Tozy (univ. Hassan II de Casablanca), politologue et sociologue ; Nadia Yassine, porte-parole de la mouvance islamiste marocaine "Justice et spiritualité".


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs