TV : Spécial Iran

Mercredi 11 février, toute la journée sur ARTE, Spécial Iran :



10h10 : Made in Téhéran 1/10
10h15 : L'Iran, une révolution cinématographique. Documentaire de Nader T. Homayoun : Comment, du shah à la République islamique, s’est construit un cinéma novateur qui a révélé au monde les vrais visages de la société iranienne. Voyage en terre d’images, célèbres et inconnues, en compagnie d’une génération de pionniers.

11h55 : Made in Téhéran 2/10
12h00 : Chic. Spécial Iran, présenté par Isabelle Giordano
Rencontre avec l’architecte d’intérieur et designer Indhia Madhavi ; les herbes aromatiques d’Ali Moshiri ; « petite histoire » du safran ; portrait d’Hadi Teherani, architecte allemand d’origine iranienne ; «que faire avec» du riz basmati, par Ashraf Omidi.


12h30 : Le Dessous Des cartes : L’état de l'Iran, magazine géopolitique de Jean-Christophe Victor : A quelques mois des élections présidentielles iraniennes – prévues pour juin 2009 –, où en est l’Iran ?


13h00 : Architectures : La Mosquée royale d'Ispahan. Documentaire de Richard Copans, France, 2008, 25 mn. Inédit. Construite à la fin du XVI° siècle, la mosquée d’Ispahan est un enchantement de couleurs et de formes. Commanditée par le roi Abbas à l’architecte Ali Akber Isfahani en 1598, la mosquée royale d’Ispahan est un chef-d’œuvre de l’architecture persane. Cet immense bâtiment est doté de quatre minarets entourant une grande cour, une salle de prière protégée par un bulbe, quatre iwans (porches voûtés) monumentaux, des écoles coraniques, des salles pour les ablutions, un observatoire astronomique.


13h25 : Palettes : Miniatures persanes, les Jardins du Paradis. Documentaire d’alain Jaubert. À la découverte de la peinture persane, et notamment de l’une des plus belles pièces conservées au département des manuscrits orientaux de la BNF : un recueil des Cinq poèmes (Khâmseh) du grand poète persan du XIIè Nezâmi du XIIè siècle.


14h00 : Made in Téhéran 3/10.
14h05 : Le Footballeur, sa femme et sa maîtresse. Documentaire de Mahnaz Afzali. Nasser Khani est l’un des plus grands sportifs iraniens, une star du football et un entraîneur respecté. Mais lorsque sa maîtresse, Shahla Jahed, est accusée d’avoir assassiné sa femme, le héros national tombe brutalement de son piédestal. Enquête sur un fait divers qui a défrayé la chronique.

15h00 : Made in Téhéran 4/10
15h10 : Ma famille à Téhéran. Documentaire d’Afsar Sonia Shafie. Dans une famille de Téhéran, trois générations de femmes se racontent : vie de couple, aspirations amoureuses, conditions d’existence… Des paroles fortes qui montrent comment les Iraniennes parviennent peu à peu à se libérer de l’ordre patriarcal traditionnel.

16h35 : Made in Téhéran 5/10
16h40 : Meurtries, meurtrières, documentaire de Mahvash Sheikholeslami. Maltraitées, abusées, exploitées par leur mari ou leur père, ces femmes iraniennes n’ont pas trouvé d’autre recours que le meurtre pour échapper à leur condition.


17h10 : Made in Téhéran 6/10
17h15 : Des lettres pour le Président. Documentaire de Petr Lom. Petr Lom a suivi le Président Ahmadinejad dans les campagnes iraniennes, lorsqu’il s’adresse à la population rurale sur la situation intérieure du pays et sur sa politique étrangère dirigée contre les Etats-Unis. Ces images sont exclusives et uniques : Petr Lom est le seul réalisateur étranger qui a été autorisé à suivre le Président Ahmadinejad dans ses campagnes à travers le pays. Donnant la parole aux partisans religieux d’Ahmadinejad des campagnes, comme aux jeunes étudiants de Téhéran, ce film révèle les difficultés économiques auxquelles doivent faire face de nombreux Iraniens.

18h05 : Made in Téhéran 7/10
18h15 : La cave aux trésors. Documentaire de Bahman Kiarostami . Où trouve-t-on l’une des plus belles collections d’art contemporain, comprenant des œuvres de Picasso, Kandinsky, Miro,
Warhol, Monet, Van Gogh ou encore Pollock ? Dans les sous-sols du Musée d’art contemporain à Téhéran ! Récit d’une incroyable histoire, par le fils d’Abbas Kiarostami.


19h00 : Toutes les télés du monde. La télévision des Iraniens, réalisation : Sonia Kronlund. Pour les Iraniens, il y a deux télés : la télévision nationale, où les cours de morale côtoient les leçons de décoration florale ; et les chaînes iraniennes diffusées depuis l’étranger, captées par des paraboles cachées, qui montrent tout ce que les autorités religieuses interdisent.


20h44 : Made in Téhéran : 8/10
20h45 : Iran, une puissance dévoilée, un film écrit par Jean-François Colosimo réalisé par Jean michel Vecchiet. Du début du XX° siècle à nos jours, ce film retrace le destin contrarié d’une nation pivot, prise entre la tradition et la modernité, la sécularisation et la religion, la soumission et l’indépendance, l’occident et l’orient.Pays carrefour, nation divisée, l’Iran se relève d’un siècle de convulsions politiques. La crise du nucléaire a révélé sa volonté de puissance à la face du monde. Pour la première fois, ce film remontera cent ans d’histoire iranienne, jusqu’aux sources de la confrontation de l’Iran aux puissances occidentales. De 1908 à 2008, de la découverte du pétrole à la crise du nucléaire, voici un voyage spectaculaire au cœur d’un pays et d’un peuple, une fresque colorée qui privilégie le dialogue avec l’histoire vécue, qui dévoile les images d’archives et les documents d’époque avec des entretiens exclusifs et totalement inédits de témoins majeurs de l’histoire iranienne (l’ancien président de la République iranienne Hachemi
Rafsandjani, Zbigniew Brzezinski, Hubert Védrine, etc.), et qui donne la parole aux Iraniennes et aux Iraniens d’hier et d’aujourd’hui. Un regard croisé, sans préjugés et sans concessions, d’eux sur nous, de nous sur eux.

23h05 : Made in Téhéran : 9/10
23h10 : Le Cercle (Dayareh), film de Jafar Panahi : La course désespérée de femmes proscrites dans une Téhéran aux allures de prison, quadrillée par un ordre implacable. Un film âpre, magnifiquement filmé et interprété, de Jafar Panahi.


0h35 : Made in Téhéran 10/10.

Commentaires

  1. Anonyme9:41 AM

    Merci pour l'info.
    Je pense que tu dois connaître le site www.teheran.ir ; on y trouve quantités d'articles intéressants sur le monde iranien.
    J'ai une petite question subsidiaire et prosaïque à te poser. Tu mets pas mal d'extraits de bouquins dans tes messages. Comment procèdes-tu ? Tu les recopies à la main ou tu utilises un logiciel en particulier qui te permet de scanner les documents et de faire la mise en forme. Si c'est le cas, quel est ce logiciel ? Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  2. Oui je connais la Revue de Téhéran. Pour ce qui est des extraits de livres, c'est moi qui les tape. Au bout du compte c'est plus rapide qu'avec un scanner + un logiciel qui va avoir du mal à reconnaître tous les noms exotiques et derrière qui il faudra repasser.

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme1:45 PM

    Alors là, chapeau ! Belle leçon d'humilité par le labeur.

    RépondreSupprimer
  4. A vrai dire ça me sert aussi à moi de copier les notes qui m'intéressent ou qui pourront me servir un jour, car je peux ainsi écrire de partout, sur tous les sujets, en retrouvant toutes mes références sans avoir ma biblio sous la main.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs