La chaîne de télévision satellite en kurde démarre ses programmes



Par Mutlu Civiroglu.

La télévision kurde du groupe de la radio et télévision d'Etat turques TRT, attendue depuis longtemps, a finalement lancé ses programmes tests le jeudi 25 décembre 2008, avec le slogan : "Nous vivons sous le même ciel."

La chaîne se nomme TRT 6 et Sinan Ilhan, qui parle aussi kurde, en sera le coordinateur. TRT 6 émettra principalement en kurde, avec une prédominance du dialecte kurmandji, qui est la dialecte le plus répandu dans la langue kurde. La chaîne doit démarrer officiellement le 1er janvier lors d'une cérémonie officielle avec la participation du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan (qui a publiquement souhaité la bonne année et félicité la chaîne en s'essayant à la langue kurde, NdT) et elle émettra ses programmes 24 heures sur 24.

Les programmes en kurde de la TRT ont en fait débuté en 2004, après que le Haut Conseil de la Radio et Télevision (RTUK) a approuvé les amendements légaux qui permirent à la TRT et à des chaînes privées d'émettre dans des langues et dialectes locaux. Après cette régulation législative, le 7 juin 2004, la TRT 3 a commencé d'émettre en dialectes kurde et zazaki, mais aussi en arabe, en tcherkesse et en bosniaque, chacun 30 minutes. Tous les programmes originaux avaient l'obligation légale d'être sous-titrés en turc et ni le contenu ni les horaires n'ont attiré un grand nombre de spectateurs.

Cependant, concernant l'initiative récente de la chaîne kurde, les officiels de la TRT semblent avoir des vues différentes. Dans une interview au quotidien Zaman, le Directeur général de la TRT, Ibrahim Sahin, a déclaré qu'ils utiliseraient principalement le kurmandji, qui est parlé par 90 % de sgens dans la région mais qu'ensuite ils introduiraient aussi le zazaki et le sorani. “Notre intention n'est pas d'effrayer qui que ce soit. Nous voulons sincèrement, avec cette chaîne, aller à la rencontre des besoins de gens qui n'ont pu apprendre le turc. Cette chaîne sera une chaîne familiale comme la TRT1, qui aura des séries, des émissions de divertissement, et de nouveaux programmes. Elle aura tout ce qu'une chaîne familiale peut offrir. Aussi longtemps que l'unité de la nation, son intégrité, son hymne et son drapeau seront respectés, nous produirons pour la télévision kurde les mêmes programmes que pour les autres chaînes de la TRT. Dans la constitution, l'article 2954 énonce clairement nos principes, notre mission et notre ligne et à condition de rester dans ce cadre, nos collègues seront libres de dire et de produire ce qu'ils veulent.

Nous n'avons pas pour but d'apprendre le turc aux gens car c'est la tâche du ministère de l'Education. Nous utiliserons des sous-titres si besoin est, cependant, par exemple si un des interviewés ne parle pas le kurde et qu'il parle turc, il y aura des sous-titres en kurde. Si nous ne mettons pas en place une telle télévision, des gens avec de mauvaises intentions, et ceux qui ont des visées sur la Turquie influencent le public avec leurs programmes télévisés. Je crois que recevoir des programmes dans sa langue maternelle est un des droits humains et la TRT répondra à cette nécessité”
.

Sahin conclut que cette télévision sera ouverte à tous, dans des conditions égales et qu'ils feront une aprt équitable à tous les milieux. “Si nous invitions certains hommes politiques à la télévision, nous inviterons aussi tous les autres, sinon aucun d'entre eux ne viendraient sur les plateaux de télévision. Si nous privilégions certaines personnes, les gens se détourneront de nous. Nos émissions seront regardées partout dans le monde via le satellite: du nord de l'Irak (le président de l'Irak Jalal Talabani a annoncé que la TRT6 sera diffusée via KurdSat et Kurdistan TV NdT) aux USA jusqu'en Australie”.

Il a été abondamment raporté dans les media que la TRT a contacté le fameux chanteur kurde Shivan Perwer et l'a invité pour la grande soirée d'ouvertue de la chaîne le 1er janvier. Dans une déclaration écrite envoyée aux agences de presse par la Fondation culturelle internationale Shivan Perwer, Perwer disait qu'il avait dû quitter son pays, ses êtres chers et son peuple uniquement parce qu'il chantait dans sa langue maternelle. “Shivan Perwer respecte tout projet qui préservera la mixité culturelle et renforcera la fraternité de deux peuples qui vivent côte à côte depuis des siècles, et tout projet qui servira la langue et la littérature kurdes qui ont été délaissées, sans attention ni soutien. Il souhaite aussi que de telles démarches positives se poursuivent et obtiennent des garanties constitutionnelles.

A ce stade, la position de l'Etat turc envers la culture kurde et sa sincérité sont très importantes. A condition de n'être pas impliqué dans un dessin politique ou idéologique, toute avancée culturelle est très significative et sert de façon conséquente les cultures des peuples et l'humanité. J'espère que la chaîne kurde de la TRT respectera ce cadre. Shivan Perwer juge positive toute avancée loin de la politique et de l'idéologie, qui aidera à faire fleurir sa culture et sa langue. Shivan Perwer qui a servi le peuple kurde avec sa musique, est toujours prêt à partager ses chansons avec des peuples frères et d'autres cultures”.

Shivan Perwer n'est pas le seul nom sur la liste des invités des officiels de la TRT pour les émissions en kurde. Selon d'autres media, y figure un autre célèbre chanteur kurde, Ciwan Haco, mais on ignore comment Haco a répondu à la requête de la TRT. Il a été aussi rapporté que les chanteuses Nilufer Akbal et Rojin figureront toutes deux pour un programme de nuit (ce qui fut le cas, NdT), et que Muhsin Kizilkaya préparerait un programme de littérature pour la TRT kurde.

D'autres sources rapportent que la TRT 6 a eu le plus grand mal à trouver du personnel parlant kurde. Pour cette raison, les officiels de la TRT ont rencontré Kendal Nezan, le président de l'Institut kurde de Paris en lui demandant de l'aider à trouver des présentateurs et des speakers kurdes.

Concernant les émissions en kurde de la TRT, les opinions varient parmi les Kurdes. Tandis que certains prétendent que cette chaîne n'est qu'un porte-parole de l'Etat turc utilisé pour la propagande officielle, d'autres pensent que c'est une étape importante pour la démocratisation en Turquie et la reconnaissance des droits culturels des Kurdes recognition. Cependant, beaucoup de commentaires positifs ont fleuri sur les sites Internet kurdes après le premier jour de diffusion. Netkurd, le plus populaire des sites kurdes a annoncé les premiers jours de la chaîne kurde sous le titre : “La chaîne kurde TRT6 démarre en beauté”. Le site Internet a mentionné que la TRT 6 avait diffusé des vidéo clips de chanteurs kurdes légendaires, Ayse Shan et Mihemed Arif Ciziri, à côté de ceux de Ciwan Haco et Rojin. Le site poursuit : “TRT 6 démarre en beauté. Si elle continue sur cette voie et reste politiquement neutre et démocvratique, son contenu donne de l'espoir aux gens. TRT 6 peut même être meilleure et plus populaire que les autres chaînes kurdes, qui ne parlent que de leur parti politique dont elles ne montrent que les membres et les sympathisants." Le site approuve aussi le fait que TRT 6 utilise l'alphabet kurde standard, dont les lettres w, q, x, qui n'existent pas dans l'alphabet turc. Des chroniqueurs du site ont tous écrit positivement sur la chaîne, qu'ils considèrent comme une étape prometteuse.

De fait, le 25 décembre 2008 est une date clef pour la démocratisation en Turquie et la fraternité entre Kurdes et Turcs, car lancer une télévision kurde a un sens et une importance historique en Turquie. C'est l'espoir commun et le désir de beaucoup d egens que cette télévision soit objective et démocratique, et qu'elle respecte les droits culturels et linguistiques du peuple kurde. C'est aussi l'espoir que la TRT 6 sera un pont pour introduire la langue, la littérature, la culture et les traditions des Kurdes, et renforcera l'amour et le respect mutuels entre les Kurdes et les Turcs. Au lieu de porter des jugements prématurés et de qualifier la chaîne de porte-parole du gouvernement, il serait plus sage de donner du temps à cette télévision et d'y contribuer de différentes façons.

TRT 6 a commencé d'émettre sur le satellite Turksat 3A et ses fréquences sont :

Frequence 12.685 MHz
Polarisation Horizonal
Symbol Rate 30.000
FEC 5/6

Un vidéo clip du premier jour d'émission peut être vu sur Netkurd.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs