Detective Comics vs DTP Comiques

Il y a des films décidément marqués par la tragédie, la poisse, la malédiction des pharaons, et pis encore : Après la mort de Heath Ledger, récompensé d'un Oscar de façon posthume pour sa performance dans The Dark Knight, voici que Christopher Nolan, le réalisateur, doit affronter le retour de la vengeance du non pas du Joker, mais du maire de Batman, ennemi autrement plus effrayant, vous avouerez.

Hüseyin Kalkan, élu DTP de la ville, a en effet charitablement décidé de prendre le relais des juges turcs — peut-être un peu fatigués des célébrations nationales — pour nous faire rire. C'est très gentil à lui.

Il vient ainsi de clamer que le dernier blockbuster qui reprend les aventures de l'homme chauve-souris, n'est rien d'autre qu'un plagiat, un vol, une contrefaçon éhontée du nom de sa ville à lui, Hüseyin Kalkan. Car ce monsieur Christopher Nolan, le réalisateur, a osé emprunter le nom de la ville immortelle de Batman pour son héros, sans même demander la permission aux habitants (et surtout à son maire). Heureusement que le DTP est là pour veiller au grain, comme nous l'explique le vaillant élu : "Il n'y a qu'un seul Batman dans le monde. Les producteurs américains ont utilisé ce nom sans nous en informer."

Et Hüseyin Kalkan d'affirmer qu'il va demander des royalities, enfin des "dommages et intérêts" pour l'impact psychologique négatif que cela a eu sur ses administrés : en effet, la nouvelle a tellement affecté les Kurdes de là-bas (qui n'ont bien sûr aucun autre souci plus sérieux dans la vie) que cela a eu pour effet (anticipé) une suite de meurtres non élucidés dans la ville ainsi que des suicides de filles en série, qu'on a longtemps attribués à la pression des islamistes, des traditions de crimes d'honneur, de l'étouffante atmosphère d'une bourgade sinistre coincée entre le PKK, le Hezbollah, la mafia, les Turcs... Hé ben non, le coupable était la Warner, qui l'eût cru ?


Viennent en renfort des "anciens habitants" de la ville (les habitants actuels étant trop occupés à s'entretuer ou se suicider pour s'exprimer), qui se plaignent que maintenant, ils ne peuvent ouvrir des entreprises à l'étranger portant le nom de leur ville natale, puisque le nom du héros Batman est protégé. C'est certain que cela cause un préjudice commercial immense, tant la réputation de cette ville et sa beauté architecturale, plus le climat plaisant et détendu qui y règne poussent à la consommation...

Bien sûr, une objection va vous venir tout de suite en tête. . Il était peut-être temps que Hüseyin Kalkan se réveille, ainsi que les "anciens habitants" commercialement lésés et les serial-killers psychologiquement traumatisés. Le film ne reprend que les aventures d'un héros créé par Bob Kane en 1939, une série télévisée a été lancée dès 1966 et pour ce qui est du cinéma, Nolan n'est pas le premier à s'y mettre. Il me semble bien qu'un certain Tim Burton avait déjà commencé ses méfaits entre 1989 et 1997, avec rien moins que quatre Batman, alors que Christopher n'en est qu'à son deuxième délit.

D'autres mauvais esprits pourraient émettre l'objection que Batman n'est qu'un nom turc imposé à un petit village kurde du nom de Êlih ou Iluh, qui n'est devenu une ville que dans les années 50, après l'installation d'une raffinerie de pétrole. Bien la peine de clamer "culture kurde ! culture kurde !" et "halte à la turcification !" , mais si Paris valait bien une messe, Êlih vaut bien une poignée de dollars... Et de toute façon, ce genre d'arguments est superbement balayé par le maire, qui apparemment en connait un bout sur l'archéologie et la préhistoire de la région, puisqu'il assure qu'il va produire incessamment sous peu les PREUVES que la ville, qui "date du néolithique", s'appelait Batman avant la parution du n° 27 de Detective Comics, qui lança l'homme chauve-souris. J'ignore comment il va nous prouver qu'à l'époque néolithique il y avait là trois cahutes qui s'appelaient Batman et non Êlih, mais après tout, le PKK donne bien des cours sur "la révolution néolithique et le féminisme", alors bon, on a apparemment une poignée d'experts dans la région... (source Telegraph).


'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.'
Albert Rosenfield.

Commentaires

  1. C'est moi qui avais lancée l'idée du concours de Batman, catégorie "l'idée la plus naze" !

    Je vois que son maire s'illustre toujours avec brio !!!

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme3:38 PM

    Ahaha... c'est d'un pathétique cette histoire. Monsieur le maire a, au moins, le mérite de me faire rire...

    Bercem Adar,
    www.bersiv.com

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs