Coup de coeur du mois : The Companion






Ali Akbar Moradî le Yarsan et Ulas Özdemir l'Alévi. L'un né à Marash,à la frontière occidentale du Kurdistan de Turquie (j'ignore si Ulas Özdemir est Turc ou Kurde) l'autre à Guran, dans le Kermanshan. Autant dire qu'il s'agit presque d'une conjonction Orient-Occident, mais avec la parenté de ces deux religions qui appartiennent à la grande famille des spiritualités dissidentes de l'islam, yézidis-alévis-yarsans-shabaks-kaka'i. En plus d'autres ressemblances, les Yarsans et les Alévis ont en commun une place prédominante, voire essentielle de la musique dans leurs célébrations religieuses, qui se font essentiellement sous forme de semâ.

Ce n'est pas l'unique collaboration d'Ulas Özdemir avec les Yarsans, puisqu'il a joué également avec Kayhan Kalhor pour l'album The Wind, mais il n'avait qu'un rôle instrumental. Ici, dans Yare Asmany, on appréciera sa belle voix, claire et puissante.

The Companion, Ali akbar Moradi & Ulas Özdemir.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs