Vous êtes tous des "sud-orientaux"


L'interdiction des sites blogger en Turquie, si elle ne pénalise pas du tout les internautes un peu avertis (rien de plus facile à contourner, sans cela, en Iran on ne lirait jamais rien), offre au moins un avantage : elle fait réaliser à des milliers de Turcs, citoyens "ordinaires" mais conformes aux canons ethniques dictés par la constitution, ce que signifie être dans la peau d'un Kurde de Diyarbakir, de Mardin, de Mush, de Batman, de Dersim, sur l'échine duquel tombent toute l'année, et pas seulement dans sa vie internautique, ce genre de mesures soudaines, arbitraires, idiotes, ubuesques, mais jusqu'ici considérées avec une certaine indifférence par la plupart des gens de l'Ouest, quand ce n'est pas avec approbation : "C'est pour le bien de l'unité de la nation, alors ferme ta gueule, Kurdo!" Festivités programmées et annulées pour un seul X ou W trainant sur une pancarte ou une affiche, maire déchu de son mandat pour le même motif, ou bien poursuivi pour avoir parlé en kurde, enfant interdit de scolarité en raison de son prénom, assemblage tricolore on ne peut plus suspect, que ce soit sur des cannettes ou des dessins d'enfants, phrases dénoncées comme terroristes, chanson dénoncée comme terroriste, nom de pays qui n'existe pas, mais tout de même assez pour déclencher l'ire irraisonnée de policiers fous furieux, bref ça fait des décennies que ça dure, en fait c'est presque aussi vieux que la fondation que la République, ces tracasseries incessantes, ces humiliations, et surtout cette bêtise fatigante, si fatigante, mais hélas à inépuisable renouvellement...

Mais voilà, tant que ça ne touche que des sauvages à longues moustaches, couteaux entre les dents et férus de crimes d'honneur, ce n'est pas bien grave, la vie quotidienne des citoyens bon teint, turcophones, sunnis non shaféites et fervents patriotes, surtout quand ce sont les enfants des autres qui vont mourir à la guerre, n'en est que peu émue.

Sauf que là, pas de bol, après YouTube, Blogger (à quand tout Google ?). Et bien je dis : parfait. Comme ça, la Turquie toute entière a un aperçu virtuel de ce que peut donner les joies du "Sud-Est" sous tutelle bienveillante des "gardiens de la turcité et de l'honneur national" : Depuis quelques jours, et dans une bien moindre mesure de ce qu'ils endurent là bas, vous êtes tous des "sud-orientaux".

Commentaires

  1. Anonyme9:19 PM

    DE REVES ET DE COMBATS
    Ecrire en Turquie

    Documentaire Arte (re)diffusé ce matin vers 10 heures.Il était justement question,entre autre,de ces fameux X et W subversifs.

    http://www.programme.tv/de-reves-et-de-combats-1463615.php

    Dilo

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme8:34 AM

    Il y a eu dailymotion, wordpress ,facebook, indymedia qui ont été censuré quelques temps... Régulièrement je vois le fameux message sur mon écran...
    Mais bon, c\'est facile à contourner
    (j\'espère que le commentaire passera car je passe pas \"anticensure.com\")
    Céline

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme1:51 AM

    Pourquoi vous ne parlez pas de l'interdiction de Youtube et des sites pro-PKK au Kurdistan sud (Irak) ? La censure s'applique aux utilisateurs de l'opérateur Arifon.

    RépondreSupprimer
  4. YouTube interdit par le GRK ? Jamais entendu parler de ça et je m'étonne que ça n'ait pas fait plus de bruit. Les sites pro-PKK ça m'étonne moins, surtout s'ils sont bourrés d'appels au meurtre de "traitres" ou d'incitations à attaquer la Turquie. Mais si vous avez des informations et des sources précises à fournir (pas en turc et si possible pas exclusivement PKK) je serais ravie de me pencher sur la question.

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme3:39 PM

    Désolé je n'ai pas trouver d'autres sources que des sites pro-PKK mais c'est un peu normal car apparemment c'est des sites pro-pkk qui sont visés mais pas tous. Aujourd'hui encore kurdistan-post.com , welatparez.com, rojaciwan.com, firatnews.com et sans oublier youtube.
    Vous avez surement des contacts au Kurdistan irakien qui pourront tester et vous approuvez.

    Source :
    http://www.firatnews.com/haber-6349&baslik=guney-kurdistanda-internet-yasaklari-yayiliyor.anf

    RépondreSupprimer
  6. Heureusement que j'avais aussi précisé : "pas de sources en turc" qui n'intéressent personne sur un blog kurdo-francophone. Mais à ce que je vois le turc est toujours la langue de coeur du PKK..

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme4:50 PM

    j'ai commencé mon message par un 'désolé'.
    Si j'aurais fait une meilleure recherche sur google, peut être j'aurais trouvé des sites où ce sujet est traité en kurde mais pareil vous m'aurez collé l'étiquette que c'est un site pro-pkk. Un peu normal que ces des sites pro-PKK qui en parlent s'ils sont censurés. Youtube et d'autres sites sont aussi visés.
    Le KRG a laissé les 'providers' turcs comme Arifon distribuer internet aux foyers kurdes de la région. Ne vous étonnez pas de voir blogspot censuré dans quelques semaines.

    RépondreSupprimer
  8. MDR, si les providers sont turcs, sûr que les sites PKK vont coincer. Mais pour YouTube, ça m'étonne qu'aucun Kurde d'Irak n'aie gueulé. Parce que si les sites PKK, les Kurdes du sud s'en fichent de façon avérée (c'est vrai qu'on n'a pas entendu un tsunami de protestations, ça doit pas leur manquer beaucoup), YouTube ils s'en servent un peu plus.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs